Bouchaoui

Algérie : Une « police des mœurs à la forêt de Bouchaoui

Une vingtaine de jeunes armés de gourdins et de barres de fer font régner « leur loi » dans la forêt de Bouchaoui, à Alger. Ces individus, organisés en bande, sévissent à l’entrée de la forêt et décident de qui peut entrer ou pas, selon une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Selon cette vidéo, l’accès à la forêt est conditionné par une « autorisation » des jeunes, armés de gourdins et de barres de fer. Ils prétendent qu’ils font régner « l’ordre » et qu’ils sont là pour « nettoyer cette forêt des vices, tels que l’alcool ». Les jeunes, qui sévissent au nom de la vertu islamique, menacent de passage à tabac toute personne qui ne rentre pas dans leurs critères. Les jeunes qui interviennent dans cette vidéo affirment qu’ils ont chassé plusieurs personnes de la forêt et qu’ils n’y ont laissé que « les familles et les sportifs ». En plus des gourdins et des barres de fer, un des jeunes participe à “cette opération” avec un chien d’attaque renommé pour sa dangerosité. La même vidéo montre les jeunes se précipiter sur chaque véhicule qui arrive sur les lieux pour interroger le conducteur, afin de le laisser passer ou lui intimer l’ordre de rebrousser chemin. Ils ont pris possession des lieux, vérifient les véhicules et sèment un climat de terreur aux entrées de la forêt, censée être un lieu de détente. Cette bande, qui agit en toute impunité en l’absence des services de sécurité, n’est pas la seule à sévir dans la capitale. Il y a quelques jours, une commission « pour la promotion de la vertu et la prévention du vice » a été installée dans un autre quartier à Alger, pour « moraliser » la vie des habitants.

La FAF repère 140 binationaux
De mars à juin 2020, la cellule FAF Radar de la Direction technique nationale de l’Algérie a procédé à une opération de repérage et de sensibilisation. Ce travail a permis de toucher 140 joueurs binationaux et pourrait rapidement bénéficier aux Fennecs. En effet, invité vendredi sur la radio algérienne, le président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, a annoncé que «Plusieurs joueurs binationaux vont jouer pour l’Algérie». Et même si le patron de la FAF n’a pas mentionné les joueurs dont il s’agit, du coup, beaucoup pensent déjà à certains joueurs franco-algériens très en vue en Ligue 1 ces dernières saisons. Il s’agit entre autres d’Houssem Aouar, Ryan Cherki, Adil Aouchiche, Rayan Aït-Nouri, pour ne citer que ceux-là.

Abdelmadjid Chikhi désigné pour faire le travail mémorial
Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a révélé, hier soir, le nom de l’Algérien qui sera l’homologue de Benjamin Stora pour suivre le travail mémoriel entre la France et l’Algérie, il s’agit du directeur des archives nationales Abdelmadjid Chikhi.
Abdelmadjid Chikhi, actuellement conseiller auprès de la présidence de la République, chargé des archives et de la mémoire, il est chargé, en outre, de la gestion de la Direction générale des archives nationales. C’est lors de l’entretien qu’il a accordé au quotidien français l’Opinion, que le chef de l’État a indiqué qu’il désignera un homologue de Benjamin Stora pour suivre le travail mémoriel entre la France et l’Algérie.

Le « vaccin » de Poutine
Vladimir Poutine n’a pas été vacciné contre le coronavirus car aucun vaccin n’est encore certifié, a déclaré le 20 juillet le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Il a également commenté les informations de Bloomberg selon lesquelles des membres de l’administration présidentielle auraient reçu des doses expérimentales.
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a annoncé le 20 juillet que le Président russe n’avait pas eu recours au vaccin contre le coronavirus développé par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa.

Le consulat général d’Algérie à New York suspend ses services
Le consulat général d’Algérie à New York a annoncé la suspension temporaire de ses services jusqu’à nouvel ordre. Dans un communiqué publié sur leur site internet, le consulat général d’Algérie a informé, suite aux directives des autorités de santé publique de New York, de la suspension temporaire de tous les services en personne et l’annulation des rendez-vous prévus jusqu’à nouvel ordre. « Conformément aux directives des autorités de santé publique de la ville de New York concernant les conseils aux voyageurs en provenance d’autres États touchés par le « COVID-19», le consulat général d’Algérie à New York souhaite informer ses concitoyens résidant dans sa circonscription consulaire (44), déclare que par mesure de précaution, tous les services en personne ont été temporairement suspendus. Les services postaux resteront.» Lit-on dans le même communiqué. Cependant, dans une annotation, la même source a précisé que « les rendez-vous sont temporairement suspendus et tous ceux prévus sont annulés jusqu’à nouvel ordre ».
Rappelons par ailleurs, qu’après la fermeture des frontières et la suspension de toute circulation maritime, aérienne et terrestre entre les pays, plusieurs Algériens se sont retrouvés bloqués à l’étranger et réclament leur droit absolu; qui est de retourner chez eux depuis des mois.

Quatre scénarios de reconfinement en France
Olivier Véran : Quatre scénarios de reconfinement sont «non seulement à l’étude, mais aboutis», selon Olivier Véran© AFP 2020 STEPHANE DE SAKUTIN
Ce lundi, le ministre de la Santé hexagonal a confirmé une information de franceinfo selon laquelle le gouvernement étudiait des plans à suivre en cas de recrudescence de l’épidémie, affirmant que ces scénarios étaient «non seulement à l’étude, mais aboutis». Selon lui, les mesures ont été élaborées «avant même le déconfinement» et peuvent être appliquées «dans différents endroits de notre territoire». Les quatre scénarios en question ont été classés du moins grave au plus grave, précise la chaîne, avec dans un premier temps une limitation des déplacements. Le second imposerait une nouvelle interdiction des rassemblements, tandis que le troisième prévoirait une nouvelle fermeture des bars et des restaurants. Le quatrième scénario est celui que le gouvernement veut éviter à tout prix: un reconfinement général. Une mesure qui aurait bien évidemment des conséquences très lourdes sur l’économie. Ces scénarios pourraient être mis en place en cas d’augmentation brutale du nombre de cas positifs dans une ville, un département, une région. «Si dans un endroit, quand vous testez 100 personnes, il y en a vingt qui sont positives et que vous êtes étonnés de le constater, cela veut dire vous avez perdu la trace des chaînes de contamination», a expliqué Olivier Véran. «Là, vous vous dites que le virus circule trop, il faut mettre le couvercle. On a un plan gradué: on protège les personnes fragiles dans les Ehpad, les personnes fragiles isolées, les personnes âgées, etc.». Outre l’obligation de porter le masque dans les lieux fermés tels que les commerces, les banques et les bâtiments de l’administration qui accueillent du public, le gouvernement compte sur d’autres mesures pour ne pas en arriver là. L’accès aux tests sans prescription médicale en est une. Le ministre de la Santé privilégie à cet égard les tests salivaires, permettant un dépistage plus simple et moins désagréable pour une majorité de personnes. Il regrette toutefois la décision du Sénat de sortir de l’état d’urgence sanitaire depuis le 10 juillet, lequel limite les pouvoirs d’action du gouvernement concernant la mise en place des mesures restrictives.

Mis aux poings
« Notre objectif pour la CAN-2022 est très clair : défendre crânement notre titre », Djamel Belmadi sélectionneur de l’équipe nationale.

Guerriers du désert wella bettalna

« Il est déraisonnable que plus de 3 millions de retraités retirent leurs pensions en une seule et même journée »,
Brahim Boumzar, ministre de la Poste et Télécommunications .

C’est au ministre du Travail et de la Protection sociale qu’il faudrait faire cette pertinente remarque qui, elle, peut paraitre parfaitement… raisonnable !