Air Algérie

Air Algérie : Un membre d’équipage arrêté à Paris en possession de Cocaïne

On apprend de source bien informée qu’un membre d’équipage PNC de la compagnie Air Algérie aurait été arrêté par la police des frontières à l’aéroport d’Orly en possession d’une
quantité importante de cocaïne. Le steward en question qui serait le fils de pilote faisait partie de l’équipage du vol AH 1123 reliant l’aéroport français d’Orly à celui de Constantine. Le vol aurait enregistré un retard important jusqu’à épuisement des procédures d’usage. Par ailleurs, des sources concordantes, ont confirmé que le vol Ah 2070 du 15 septembre dernier reliant Alger à Frankfurt serait parti avec 146 sièges vides.

Plus d’un million de décès par an, en raison des maladies et traumatismes liés au travail
Les maladies et traumatismes liés au travail sont responsables du décès de 1,9 million de personnes chaque année, ont annoncé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) dans un rapport conjoint. « Le rapport mondial de suivi relatif aux estimations communes de la charge de morbidité et des traumatismes liés à l’activité professionnelle, 2000-2016″, publié conjointement le même jour par l’OMS et l’OIT, indique que la majorité des décès liés au travail étaient dus à des maladies respiratoires et cardiovasculaires. « Les maladies non transmissibles étaient responsables de 81% des décès, dont les principales causes étaient les pneumopathies obstructives chroniques (450.000 décès), les accidents vasculaires cérébraux (400.000) et les cardiopathies ischémiques (350.000), et les accidents du travail étaient quant à eux responsables de 19% des décès (360.000) », ont précisé les deux agences onusiennes. Selon la même source, le risque principal est l’exposition à de longues heures de travail (environ 750.000 décès), tandis que l’exposition à la pollution atmosphérique (particules, gaz et fumées) sur le lieu de travail a provoqué chaque année 450.000 décès.

11 morts et 196 blessés sur les routes en 24 heures
Onze personnes ont trouvé la mort et 196 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus au cours des dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué dimanche un communiqué de la Protection civile. Les bilans les plus lourds ont été enregistrés dans la wilaya de Tiaret suite à une collision dimanche matin à 6h20 entre un véhicule et un camion survenu sur la RN 90, dans la commune de Chehaima, ayant provoqué le décès de 3 personnes et fait 2 blessés, et dans la wilaya de Skikda suite à une collision entre 2 véhicules au lieu-dit Menzal el Abtal, dans la commune d’Azzaba, où 3 personnes ont trouvé la mort et 7 autres ont été blessées. Les secours de la Protection civile sont également intervenus pour éteindre 2 incendies dans les wilayas de Béjaïa et Tizi-Ouzou. Dans cette dernière wilaya, un incendie qui s’est déclaré dans un Fast-Food, au centre-ville de la commune de Draâ Ben Khada, a causé des gênes respiratoires à 2 personnes. Concernant le dispositif de lutte contre les feux de forêt et de récolte, les unités de la Protection civile sont intervenues pour éteindre 6 incendies à travers plusieurs wilayas, qui ont ravagé 2,5 ha de forêt ,5 ha de maquis, 5 ha de broussailles, 400 bottes de foins et 142 palmiers. Dans le cadre des activités de lutte contre la propagation du covid-19, les unités de la Protection civile ont effectué durant les dernières 24 heures 36 opérations de sensibilisation à travers le territoire national, rappelant aux citoyens la nécessité de porter le masque et de respecter le confinement et les règles de distanciation physique, et 24 opérations de désinfection générale dans plusieurs wilayas ayant touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, ainsi que les zones d’habitation.

L’entreprise chinoise CGCOC achève la construction du long pont reliant le Cameroun et le Nigeria
Le Cameroun et le Nigeria ont achevé la construction d’un pont routier reliant les deux pays dans un contexte de réchauffement des relations, a déclaré le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. Le pont international de Cross River à deux voies de 1,5 km relie la région du Sud-Ouest du Cameroun à l’Etat de Cross River au Nigeria et vise à augmenter le volume des échanges entre les deux pays. C’est un pont qui veut concrétiser les relations Cameroun-Nigéria en particulier dans les affaires et le commerce. Le pont est une partie essentielle du corridor Bamenda-Enugu qui deviendra un lien principal entre les deux pays et un élément clé de la route transafricaine Lagos-Mombasa. La construction du pont a été entreprise par l’entreprise chinoise CGCOC et financée par la Banque africaine de développement à hauteur de 39 millions de dollars.

Une statue à l’effigie du martyr Ali Mellah érigée au Sud-Ouest de Tizi-ouzou
Une statue à l’effigie du Colonel Ali Mellah, dit Si Cherif, chef de la wilaya VI historique, a été inaugurée, à Mkira, région natale de ce responsable militaire durant la Guerre de libération nationale, à 50 km au sud-ouest de Tizi-Ouzou. Coïncidant avec la célébration du 63ème anniversaire de la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), proclamé le 19 septembre 1958, l’inauguration de cette statue se veut un hommage et un rappel du parcours de ce « grand chef militaire et organisateur de maquis », a souligné le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Mkira, Rabah Medjahed. Œuvre des deux frères artistes Amazigh et Latamene Tighilt, la statue en résine qui fait 3,20 m de hauteur, représente le Colonel Ali Mellah avec une Mat-49 en bandoulière et une paire de jumelles au cou. Elle a été érigée au centre-ville de Mkira à côté d’une plaque portant les noms des 471 martyrs de cette localité. En août 2020, une stèle constituée d’un bas-relief à l’effigie de Si Cherif, a été inaugurée au village Imlikchene dans la même commune de Mkira. Elle a été réalisée également par Amazigh Tighilt, un artiste qui a créé une entreprise de sculpture dans le cadre du dispositif de l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) et qui est le sculpteur de la statue de Didouche Mourad inaugurée en janvier de la même année à Aghribs. Le Colonel Ali Mellah, dit Si Cherif, né le 14 février 1924 à Taka M´kira, était membre du PPA-MTLD. Il était le premier responsable de la wilaya VI historique. Il était successivement chef des régions des Ouadhias, Sidi Naâmane et Tigzirt. Le 1er Novembre 1954, il commanda lui-même les opérations d’Azazga, région dont il était le chef. Il tomba au champ d’honneur en mars 1957.

Arrestation d’un auteur présumé d’un crime à Aïn Témouchent
Les éléments de la brigade criminelle relevant des services de la police judicaire de la wilaya d’Aïn Témouchent ont arrêté un auteur présumé d’un crime, qui s’apprêtait à une traversée clandestine par mer, a-t-on appris samedi auprès de la sûreté de wilaya. L’accusé, âgé de 30 ans, a été arrêté dans la nuit du vendredi à samedi dans un quartier de la ville de Aïn-Témouchent, après une opération de surveillance sur la base d’informations, selon lesquelles le mis en cause en fuite tentait de prendre le large pour rallier les côtes espagnoles, selon la même source. Le mis en cause est accusé d’un crime sur une personne la semaine dernière dans la wilaya de Blida, a-t-on indiqué.