Gendamerie

Aïd el Fitr : la Gendarmerie nationale met en place un plan de prévention spécial

Le Commandement de la Gendarmerie nationale (GN) a mis en place un plan de prévention spécial à l’occasion de l’Aïd el-Fitr afin de sécuriser les différentes zones, les espaces publics et le réseau routier, a indiqué lundi un communiqué de la GN. « Le Commandement de la GN a mis en place un plan de prévention spécial Aïd el-Fitr afin de sécuriser les différentes zones, les espaces publics et le réseau routier et permettre aux citoyens de passer l’Aïd en toute sécurité et quiétude », a précisé le communiqué, ajoutant que  » toutes les mesures de sécurité ont été prises par la mobilisation de l’ensemble des unités pour assurer un contrôle efficace et consacrer une présence permanente sur le terrain ». Ce plan repose sur « l’action de proximité et la valorisation du service public » notamment dans les zones éloignées tout en assurant une intervention rapide et efficace, rappelle le communiqué, précisant que ces mesures visent essentiellement à « la préservation de l’ordre public et la sécurité routière ainsi qu’à la protection des individus et des biens privés et publics ».
Pour ce faire, les formations fixes et mobiles relevant de la GN ont été renforcées pour assurer le contrôle de nuit comme de jour, soutenues par des patrouilles pédestres et mobiles et les points de contrôle, souligne la GN. « Cette année, l’Aïd El- Fitr intervient au moment où l’Algérie poursuit ses efforts de lutte contre la pandémie (Covid-19) et ses répercussions sur tous les plans, à travers une série de mesures préventives et autres dispositions pratiques à l’effet de préserver la santé publique », a précisé le Commandement de la GN dans son communiqué.
Le numéro vert 10-55 (secours), le site web « TARIKI » et la page Facebook officielle de la GN pour toute information sur l’état des routes ainsi que le site de pré-plaintes http://ppgn.mdn.dz sont à la disposition des citoyens, a rappelé la GN.

Accidents divers : 4 décès dont 2 par noyade en 24 heures
Quatre (04) décès, dont deux (02) par noyade, ont été enregistrés durant les dernières 24 heures, à travers le territoire national, indique lundi, la Direction générale de la Protection civile (DGPC), déplorant la perte d’un de ses agents, lors d’une intervention à la suite d’un incendie à Annaba. Les deux (02) décès par noyade sont survenus dans la wilaya de Biskra dans des réserves d’eaux, et concernent des enfants âgés de 13 et 15 ans, le premier ayant été déploré dans la zone agricole dite « Noumer », commune de Laghrousse, daïra de Foughala. La seconde victime s’est, quant à elle, noyée dans une marre d’eau, à la cité Brinisse, commune d’El-Kantera, précise la même source. Outre un troisième décès enregistré sur nos routes, 196 autres personnes ont été blessées dans plusieurs accidents de la circulation recensés à travers plusieurs wilayas du territoire national. Par ailleurs, les mêmes secours ont procédé à l’extinction de deux (02) incendies urbain et industriel, enregistrés dans les wilayas d’Annaba et de Jijel, sachant que dans la 1ère wilaya deux ( 02) personnes ont été atteintes de blessures légères, suite à un incendie qui s’est déclaré dans une habitation bidon ville, au lieu-dit Zemmouria, commune d’El Hadjar. Néanmoins, la DGPC déplore le décès tragique, lors de cette opération, d’un de ses agents, le dénommé Araïssia Youcef, âgé de 31 ans, ainsi alors qu’un autre a été blessé. À Jijel, une autre personne a été brûlée au premier degré, suite à un incendie qui s’est déclaré à la cité 400 Logements, dans la commune du chef-lieu de wilaya. À noter, en outre, l’intervention des unités de la Protection civile de la wilaya d’Alger, suite à l’effondrement d’un mur survenu à la cité Douib, commune d’El-Biar, causant des blessures à deux (02) personnes. De même qu’au niveau de la wilaya d’Annaba, à la suite de l’effondrement du plancher d’une habitation vétuste, sise dans la commune d’Annaba et causant des blessures à une femme.

Chlef : interruption de l’alimentation en eau potable dans trois communes
Une interruption de l’alimentation en eau potable est enregistrée à partir de lundi au niveau des communes de Ténès, Sidi Abderrahmane et El-Marsa dans la wilaya de Chlef, a-t-on indiqué dans un communiqué rendu public par l’unité locale de l’Algérienne des eaux (ADE). Une coupure d’eau est prévue à partir de lundi dans les communes de Sidi Abderrahmane et d’El-Marsa, ainsi que les quartiers ouest de la commune de Ténès (cité Mainis et cité Oued Lekseb), a-t-on précisé dans le document. À l’origine de cette perturbation, la programmation, par l’ADE, de travaux de réparation d’une fuite d’eau au niveau de la conduite (400 mm) approvisionnant les réservoirs d’eau qui alimentent les communes et quartiers concernés par cette coupure, a-t-on expliqué. L’opération d’alimentation en eau potable reprendra au niveau de ces communes une fois les travaux achevés, a précisé le même communiqué, sans toutefois fixer de date pour ce faire.

SpaceX va lancer une mission lunaire payée en Dogecoin
La société SpaceX du milliardaire Elon Musk va lancer l’an prochain vers la Lune un satellite entièrement payé avec la cryptomonnaie Dogecoin, a annoncé dimanche la société canadienne Geometric Energy Corporation qui va diriger la mission lunaire. Le satellite, baptisé DOGE-1, sera lancé à bord d’une fusée Falcon-9 de SpaceX au premier trimestre 2022, a indiqué dimanche dans un communiqué la société basée à Calgary. Le satellite, de forme cubique et pesant 40 kgs, aura pour objectif d’obtenir « des informations spatiales lunaires à l’aide de capteurs et de caméras embarqués, » a-t-elle précisé. La « Mission DOGE-1 vers la Lune » sera « la toute première charge utile lunaire commerciale de l’histoire payée entièrement avec le Dogecoin », a déclaré Geometric Energy Corporation, sans préciser le montant de la transaction. « Nous sommes ravis de lancer DOGE-1 sur la Lune! », a indiqué Tom Ochinero, vice-président des ventes commerciales pour SpaceX. « La misson va démontrer l’application des cryptomonnaies au-delà de l’orbite terrestre et jettera les bases du commerce interplanétaire. » L’annonce intervient au lendemain du passage d’Elon Musk à l’émission de comédie satirique américaine SNL (Saturday Night Live) au cours de laquelle le fantasque patron de Tesla et de SpaceX a loué le Dogecoin, créé au départ comme une plaisanterie, qu’il a aidé à légitimer dans ses tweets. Grand convaincu des cryptomonnaies, Elon Musk a décrit samedi soir dans un sketch le Dogecoin comme « un véhicule financier inarrêtable qui va conquérir le monde, » ajoutant, enthousiaste, « en avant vers la Lune ! ».

Sept morts dans des tirs sur une fête d’anniversaire aux États-Unis
Un homme a ouvert le feu dimanche pendant une fête d’anniversaire au Colorado, tuant six personnes avant de retourner l’arme contre lui, a annoncé la police. La police de Colorado Springs a reçu le matin un appel d’urgence provenant d’un parc de mobile homes, où elle a trouvé six adultes tués par balle et un homme grièvement blessé.Ce dernier a été transporté à l’hôpital où il est mort de ses blessures. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que les tirs ont éclaté dans une des maisons mobiles, où des familles étaient réunies pour fêter un anniversaire. « Le suspect, petit ami d’une femme figurant parmi les victimes, s’est rendu sur les lieux en voiture, a commencé à tirer sur les convives puis s’est tué », a déclaré la police dans un communiqué. « Nous enquêtons toujours pour déterminer le mobile. » Aucun des enfants présents n’a été blessé, selon la police, et tous ont été recueillis par des membres de leurs familles. Les victimes n’ont pas été publiquement identifiées. Les États-Unis ont connu ces dernières semaines une série d’attaques à l’arme à feu: sur un site du service de livraison FedEx à Indianapolis, un immeuble de bureaux en Californie, un magasin d’alimentation à Boulder, au Colorado, et dans plusieurs spas à Atlanta. Le président américain Joe Biden a qualifié le mois dernier la violence par arme à feu aux États-Unis d’ »épidémie » et de « honte internationale ». Plus de 43 000 décès par arme à feu ont été répertoriés aux États-Unis l’an dernier, suicides compris, selon les chiffres de Gun Violence Archive, une association de recherche sur les violences par armes à feu.