9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Affaire du patron du groupe médiatique Ennahar : Anis Rahmani écope de cinq (5) ans de prison ferme

Le patron du groupe médiatique Ennahar, Anis Rahmani, de son vrai nom Mohamed Mokadem, a été condamné hier par le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger), à une peine de cinq (5) ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA dans l’affaire dite « du colonel Smaïl », a rapporté la chaîne TV du même groupe.
Dimanche dernier, le procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs a requis une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 dinars contre Anis Rahmani, pour les chefs d’accusation d’enregistrement et de diffusion d’une communication téléphonique qu’il a eue avec un officier supérieur de l’Armée. Le procès s’est tenu par visioconférence à partir de l’établissement pénitentiaire de Koléa (W. Tipasa) où le prévenu est placé en détention préventive depuis février dernier. Il est poursuivi également dans d’autres affaires pour « obtention d’avantages indus » et « détention de comptes bancaires à l’étranger ». Par ailleurs, le procès en appel dans l’affaire des deux anciens ministres Djamel Ould Abbès et Saïd Barkat, poursuivis pour détournement, dilapidation de deniers publics, conclusion de marchés en violation de la législation et abus de fonction, a été reporté au 29 novembre prochain  par le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger.
La décision de reporter le procès fait suite à la demande émise de la défense de l’accusé, Djamel Ould Abbès, infecté par le coronavirus dans l’établissement pénitentiaire d’El Harrach.
B. O.

Related posts

CRISE UKRAINIENNE : Quel impact économique sur l’Algérie ?

courrier

Mobilis : Saâd Damma limogé

courrier

Amara Benyounès animant un meeting, à Alger hier : «L’immunité du pays par l’enracinement de la démocratie »

courrier

ONU-SAHARA OCCIDENTAL : Le Front Polisario inquiet du retard pris par le processus de paix

courrier

Sonatrach fait son bilan 2017 : Hausse du chiffre d’affaires et recul des investissements

courrier

INTERNATIONAL : Le Maroc perd sur deux tableaux

courrier