Accidents

Accidents de la route : 14 morts et 345 blessés en une semaine au niveau des zones urbaines

Quatorze (14) personnes ont trouvé la mort et 345 autres ont été blessées dans 285 accidents corporels survenus du 3 au 9 mars 2020 au niveau des zones urbaines, a indiqué un communiqué des services de la Sûreté nationale. Par rapport aux données enregistrées la semaine passée, le bilan fait ressortir une baisse du nombre des accidents, soit -25 et celui des blessés (-48), contre une hausse du nombre des décès d’un cas (+1). Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents à plus de 90 %, en raison du non respect du code de la route. À cet effet, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) appelle les usagers de la voie publique «à faire preuve de prudence et de vigilance lors de la conduite, mettant à leur disposition, le numéro vert (1548) et celui de secours (17) pour recevoir les signalements 24h/24h.

Démantèlement d’un réseau de malfaiteurs, spécialisé dans le trafic de drogue à Tizi-Ouzou
Un réseau de malfaiteurs, spécialisé dans le trafic de drogue a été démantelé cette semaine par la police, à Tizi-Ouzou, a indiqué, vendredi la sûreté de wilaya dans un communiqué. Agissant sur renseignements les éléments de la brigade de recherche et d’intervention de la police judiciaire (relevant de la sûreté de wilaya), ont,  »à l’issue d’un travail d’investigation, mis hors d’état de nuire ce réseau de malfaiteurs spécialisés dans le trafic de drogue, composé de cinq (5) individus, âgés de 26 à 45 ans, originaires de Tizi-Ouzou et Draâ Ben Khedda », a-t-on précisé de même source. Cette opération a permis la découverte et la saisie d’une quantité de 160 grammes de Kif traité destiné, à la commercialisation, une arme blanche, une moto utilisée pour leurs déplacements, ainsi qu’une somme d’argent de 50 000 DA, revenue de la vente de drogues, a-t-on ajouté. Présentés au Parquet de Tizi-Ouzou, trois (3) mis en cause dans cette affaire, ont été mis en détention préventive et les deux (02) autres ont été cités à comparaître, pour le chef d’accusation de  »détention de drogue à des fins de commercialisation », est-il rapporté dans le même communiqué.

Le corps sans vie d’un sexagénaire repêché d’un puits à El Marsa (Chlef)
Les services de la Protection civile de Chlef ont repêché, jeudi soir, la dépouille d’un sexagénaire d’un puits réservé à l’irrigation agricole dans la région de Manara dans la commune d’El Marsa, ont indiqué les mêmes services dans un communiqué. Intervenant aux environs de 18h30, les unités de la Protection civile ont repêché la dépouille d’un homme de 68 ans, d’un puits de 10 mètres réservé à l’irrigation agricole dans la région dite Manara à El Marsa, alors qu’il tentait de sauver un agneau tombé au fond du puits. Selon la même source, le corps sans vie de la victime a été transféré à la morgue de l’hôpital Zighout Youcef de Ténès.

Saisie de quantités de produits pharmaceutiques et bavettes médicales dans un entrepôt clandestin à Constantine
D’importantes quantités de produits pharmaceutiques, parapharmaceutiques et de bavettes médicales ont été saisies par les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Constantine, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication et d’information de ce corps de sécurité.
Les médicaments, produits parapharmaceutiques et masques chirurgicaux ont été découverts dans un entrepôt clandestin situé dans la commune d’El Khroub, a souligné la même source, précisant que la valeur marchande de la saisie a été évaluée à plus de 4 millions de dinars.
Le propriétaire de l’entrepôt clandestin de vente et de stockage de produits pharmaceutiques et para-pharmaceutique employait 14 travailleurs, selon les informations communiquées par la même source. Les premiers éléments de l’enquête ont démontré que le propriétaire de l’entrepôt clandestin assurait des commandes pour des clients dans plusieurs wilayas du pays, a fait savoir la même source.

Oran : saisie de près de 1850 masques médicaux préventifs à l’aéroport international Ahmed Ben Bella et au port
Les agents des services des Douanes ont saisi au niveau de l’aéroport international Ahmed Ben Bella et du port d’Oran 1844 masques médicaux préventifs, a-t-on appris jeudi de Zaoui Brahim, sous-directeur chargé de l’informatique et de la communication à la direction régionale de ce corps constitué, basée à Oran. Les douaniers de l’inspection principale de traitement des passagers au niveau du port d’Oran ont saisi une quantité de 1 300 unités de masques médicaux préventifs, dissimulés dans les bagages d’une personne se rendant en Espagne, a indiqué M. Zaoui. Au niveau de l’aéroport international Ahmed Ben Bella, les douaniers ont découvert 544 masques médicaux préventifs à l’intérieur d’un bagage d’un autre voyageur en direction de la France. Le sous-directeur chargé de l’informatique et de la communication à la Direction régionale des Douanes algériennes a précisé qu’une fois les procédures administratives achevées, ces masques seront remis aux services de la santé. Dans le cadre des mesures prises par l’Etat pour éviter la propagation du Coronavirus, il a été décidé d’interdire l’exportation de tous les moyens de prévention sanitaire dont les masques médicaux préventifs.

Tribunal criminel de Ouargla : des peines de 20 ans de prison à la réclusion à perpétuité contre des narcotrafiquants
Une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée par contumace mercredi par le tribunal criminel d’Ouargla à l’encontre des dénommés K.O, A.M, Y.A et M.H pour « gestion, organisation et financement d’action de détention, transport et écoulement de produits stupéfiants ». La même juridiction a prononcé, en audience, une sentence de 20 ans de prison ferme à l’encontre de M.S et la confiscation des produits trouvés en sa possession pour les chefs d’inculpation de « détention, transport et distribution de produits stupéfiants », alors que les dénommés M.M et K.M ont bénéficié d’un non lieu. L’affaire remonte, selon l’arrêt de renvoi, au mois de mars 2019, lorsque les éléments de la Gendarmerie nationale, agissant sur informations faisant état de transport de stupéfiants, ont intercepté dans un barrage dressé au niveau de la région d’Oumache (Biskra) un véhicule tout terrain suspect, conduit par le nommé M.S, à bord duquel a été découverte une quantité de 105 kilos de kif traité dissimulée soigneusement dans une cachette aménagée. Les investigations ont établi que le mis en cause M.S, qui s’était rendu d’El-Oued vers la commune d’El-Aricha (Tlemcen) pour acheminer le produit prohibé au profit du dénommé K.O, moyennant une somme de deux (2) millions DA, a eu des contacts téléphoniques avec M.H et Y.A, avec lesquels il a coordonné l’opération de transport de la drogue.

Saisie de 49 kg de kif traité dans deux opérations distinctes à Tlemcen
Une quantité de 49 kg de kif traité a été saisie, mercredi, lors de deux opérations distinctes menées dans les daïras de Sebdou et Bab El Assa, a-t-on appris, jeudi, de la Direction régionale des Douanes de Tlemcen. La première opération effectuée dans la daïra de Sebdou par la brigade régionale des Douanes chargée de la lutte contre les stupéfiants, la brigade polyvalente de Sebdou, en collaboration avec des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), a permis la saisie de 40 kg de drogue. Une personne a été arrêtée lors de cette opération et présentée devant la justice, a-t-on ajouté. Pour ce qui est de la seconde affaire, les éléments de la brigade mobile de Maghnia ont réussi, à l’issue d’une embuscade tendue, mercredi, à Bab El Assa, à saisir une quantité de kif traité estimée à 9 kg , souligne-t-on de même source. Quatre personnes ont été arrêtées et présentées devant la justice dans le cadre de cette affaire, conclut la même source.