7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
MONDE

Yémen : un premier avion d’aide médicale du CICR atterrit à Sanaa

Un premier avion du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a atterri, vendredi à Sanaa, a annoncé Marie-Claire Feghalide, la porte-parole de l’organisation au Yémen. Ce convoi est chargé de 16 tonnes d’aide médicale. La cargaison est composée de médicaments et d’instruments chirurgicaux, a ajouté la porte-parole, présente à l’aéroport de la capitale yéménite au moment de l’atterrissage de l’avion. « Demain, un deuxième avion devrait acheminer 32 tonnes d’aide médicale, des générateurs et des équipements pour purifier l’eau, destinés aux hôpitaux de Sanaa », a-t-elle ajouté. Le CICR avait réussi, mercredi, à faire accoster à Aden, dans le Sud, un bateau chargé d’aide médicale. Une équipe médicale comportant cinq membres de Médecins sans frontières (MSF) était arrivée à bord de ce bateau, selon la chef de mission de MSF au Yémen, Marie-Elisabeth Ingres.
Plus tôt dans la même journée, MSF était également parvenu, selon Mme Ingres, à acheminer à Aden une cargaison de 2,5 tonnes de matériel médical, la première depuis le début des raids aériens d’une coalition menée par l’Arabie saoudite contre les rebelles chiites yéménites. Samedi, le CICR avait lancé un appel à une trêve humanitaire de 24 heures au Yémen afin d’apporter un soutien médical à la population. Les réserves de médicaments et d’équipements diminuent dans le pays. La population souffre aussi de pénuries de carburant et d’eau, alors que les stocks de nourriture se raréfient.

Bombardements à Sanaa et Aden
Des avions de la coalition saoudienne ont bombardé, tôt vendredi, des cibles militaires dans Sanaa, ont rapporté des témoins contactés par l’agence Reuters. Les frappes ont visé des entrepôts d’armes tenus par des soldats fidèles à l’ex-président Ali Abdallah Saleh. La ville d’Aden a aussi essuyé des frappes. À Sanaa, les bombardements ont duré plusieurs heures. « Le ciel était comme illuminé, nous avons entendu de fortes explosions », selon un témoin. D’après des habitants, il s’agirait des raids « les plus violents » depuis le début des frappes, le 26 mars. À Aden aussi, les raids se sont intensifiés. Ils ont duré une bonne partie de la nuit, visant notamment le siège de la municipalité de Dar Saad à l’entrée nord de la ville. Ils se sont produits quelques heures après l’arrivée dans le bâtiment et ses dépendances de renforts des miliciens chiites Houthis et des militaires fidèles à l’ancien président Saleh. D’autres positions ont été aussi visées par les avions de la coalition, notamment les alentours du stade dans le centre d’Aden et des points de contrôle tenus par les rebelles.

Related posts

Nigeria : La ville de Port Harcourt envahie par une étrange suie noire

courrier

Burkina Faso : Les troupes françaises ont un mois pour quitter le pays

courrier

Ukraine : les pourparlers de paix soldés par un échec

courrier

Tchad : Manifestation contre la présence française

courrier

Méditerranée : 1.500 migrants secourus en deux jours

courrier

Hillary Clinton prône l’union sacrée contre Daesh

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.