9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Victimes du séisme du 1er août dernier : Près de 1 100 familles relogées à Alger

Selon un communiqué de la wilaya d’Alger, rendu public mardi, près de 1 100 familles occupant des immeubles menaçant ruine (IMR) dans des communes de la Capitale ont été relogées dans le cadre de la prise en charge des conséquences du séisme qui avait frappé vendredi 1er août au large de Bologhine. La wilaya d’Alger  précise  dans son communiqué, que   «sur instructions du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz qui avait visité un quartier de Bologhine touché par ce séisme, les services de la wilaya ont assuré de façon effective, durant la période allant du 1er au 10 août, le relogement de 1 092 familles et l’expertise de 1 411 bâtiments vétustes». Selon la même source, cette opération a vu la mobilisation de 2 885 agents manutentionnaires (1 285 au départ depuis les zones sinistrées et 1 600 à la réception) pour l’assistance gracieuse de l’ensemble des familles concernées par le relogement, alors que 1 285 camions ont servi à leur transport.  La wilaya indique que 38 IMR ont été identifiés et démolis, notant que les terrains récupérés seront destinés à la réalisation, en priorité, d’immeubles à usage d’habitation ou d’équipements d’utilité publique. Elle souligne par ailleurs que ses services ont enregistré 974 recours pour le relogement des citoyens supposés sinistrés, dont 901 considérés comme défavorables ou non prioritaires sont rejetés, alors que 37 recours ont été acceptés et le restant (36) en cours d’examen. L’on rappelle dans le même document qu’un séisme d’une magnitude de 5,6 sur l’échelle ouverte de Richter, survenu tôt le matin du vendredi 1er août, et dont l’épicentre a été localisé à 19 km au nord-est de Bologhine (en mer), a causé six décès et des blessures à 420 personnes, dont 21 ont été hospitalisées. Les 1 092 familles recasées durant les dix premiers jours d’août sont issues des communes les plus touchées par ce séisme, à savoir Raïs-Hamidou, Bologhine, Bab el-Oued, La Casbah, Alger-Centre et Sidi-M’hamed.  Elles ont été transférées vers trois sites d’accueil: la cité des 3 216-Logements de Chaïbia (Ouled-Chebel), la cité des 1 032-Logements d’Ouled-Mendil (Douéra) et la cité 5-Juillet 1962 de Larbaâ (Blida), dans le cadre d’un programme de recasement d’urgence arrêté dans la foulée de la distribution progressive de 25 000 logements sociaux locatifs aux familles issues des sites précaires. À noter que la distribution de ces 25 000 logements, entamée le 21 juin dernier, s’est arrêtée pour reprendre début septembre, avait déclaré vendredi  le directeur du logement de la wilaya, Smaïl Loumi. La wilaya d’Alger dispose d’un programme global de 84 000 logements destinés à la lutte contre l’habitat précaire, dont 25 000 unités sont en cours de distribution et 11 000 seront réceptionnés avant la fin 2014.
A. N. C.

Related posts

LE PARLEMENT SUD-AFRICAIN RENOUVELLE SON SOUTIEN À L’AUTODÉTERMINATION : « Un jour le peuple sahraoui vaincra l’occupation illégale »

courrier

COMMERCE : Les travailleurs du secteur en grève à partir du 15 février

courrier

Pénurie de main-d’œuvre qualifiée à Aïn Témouchent : Une situation favorisant le travail informel des étrangers

courrier

Boycott des examens du DEMS et sit-in des résidents à la faculté de Ben Aknoun : Le CAMRA dénonce des arrestations

courrier

POUR REDONNER VIE AU BARRAGE VERT : 26 millions de plants mis en terre

courrier

La pépite d’Arsenal qualifiée par la Fifa : Bennacer, un renfort de choix pour les Verts

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.