9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Après la riposte militaire palestinienne contre l’offensive israélienne : Des pertes économiques considérables pour Israël

Une guerre des chiffres  est née  entre le ministère de l’Économie et  celui  de la Défense de l’entité sioniste sur fond de la première étape  de l’évaluation des dépenses et des pertes qu’a, et continue d’engendrer l’agression  militaire contre Ghaza, et les conséquences de la riposte de la résistance palestinienne sur la vie socioéconomique en Israël. Si, pour le premier, il évalue à un  milliard de dollars  le coût de l’agression contre Ghaza  et  les dépenses qui s’en sont suivies, notamment  par la mobilisation des réservistes, la Défense l’évalue à deux milliards de  dollars.  Aussi, les estimations israéliennes,  s’agissant des pertes économiques, sont évaluées, dans un premier temps,  à  45 milliards de Shekels (1 shekel = 0,287 dollars). Outre  l’impact de ses conséquences économiques sur le plan interne, l’enquête que mènera la  commission  des affaires étrangères et de sécurité d’Israël sur l’offensive contre Ghaza,  appelée «Roche invincible» révèlera les raisons et causes de l’effritement de «Roche» en question, qui auront des conséquences considérables sur le plan politico-militaire.  Déjà, bien avant son lancement, les responsables politiques et militaires israéliens  ont commencé à se lancer mutuellement la balle de la responsabilité de l’échec de l’offensive  contre Ghaza, dont  la presse israélienne en fait  ses grands titres  dans  ses éditions quotidiennes.  Pour revenir  à  la guerre  précitée  des chiffres  entre les responsables israéliens, le  département de la Défense  de l’entité sioniste a vite fait de  demander   une augmentation de  trois milliards de dollars  pour sa balance financière  de l’année prochaine. Une demande, si elle  venait à être satisfaite, verra son enveloppe financière  atteindre  les 20 milliards de dollars,  soit 17% de la globalité des finances générales de l’entité sioniste.  Ce qui n’est pas  une décision facile à prendre et sans conséquences,  notamment au regard des pertes colossales enregistrées  dans l’activité économique d’Israël,  suite à la riposte palestinienne à l’agression militaire contre Ghaza.  À ce propos, le  secteur du tourisme est le plus touché. Plus  de 50% de touristes  pour la saison d’été  ont annulé  leurs réservations,  et plus de   300 000 touristes n’ont pas  fait le déplacement en Israël, juillet dernier. Le secteur hôtelier en Israël n’a pas échappé aux pertes. Les informations rapportées  par des médias font état de pertes considérables  et les entreprises aériennes  qui qualifient «de catastrophe» dans l’aviation internationale  l’arrêt du  trafic aérien, notamment à  l’Aéroport international Ben Gourion, ont enregistré un recul  dans le mouvement des voyageurs de 50% et de 20% sur les lignes intérieures d’Israël.  Le taux de chômage va connaître une hausse de 6,3%  avec la perte d’emplois dans les entreprises et le secteur  économique.  Les pertes dans le secteur industriel sont estimées  à 3 430 000 de dollars, dont 1 530 000 $ dans le Sud  et les colonies entourant Ghaza. Outre  ces pertes précitées,   le secteur ‘de l’agriculture de l’entité sioniste enregistre  15 millions  de dollars de pertes directes, sans compter celles indirectes, lesquelles  seront plus importantes, vus les dédommagements  financiers  attendus par les agriculteurs israéliens.   Par ailleurs, la riposte de la résistance palestinienne à l’offensive militaire israélienne a  engendré une réduction notable dans l’activité immobilière en Israël et a plongé des dizaines d’entrepreneurs de l’entité sioniste dans l’incapacité de poursuivre leurs projets. Les informations font état d’une baisse de 18% de la demande immobilière  au Sud, face à Ghaza, ainsi que l’arrêt ou l’annulation, et aussi le gel de 1 300  projets immobiliers qui étaient en cours d’opération de commercialisation à Israël.  Ceci étant, l’agression  militaire  contre Ghaza  n’ayant pas atteint les objectifs  qu’il a annoncé,  lors du lancement de cette offensive,  Netanyahou et ses proches collaborateurs,  notamment le ministre de la Défense sont acculés  à divers niveaux.  Outre qu’ils soient  acculés  par les conséquences  précitées sur la vie  socio-économique des Israéliens, ils le sont  encore davantage, notamment sur le plan stratégique. Il s’agit,  à ce propos, de  la portée et l’impact de  l’expression de la riposte de  l’ensemble des factions de la résistance  palestinienne  à l’agression qui se poursuit, ainsi que   par le   cours et la teneur des négociations  du Caire,  pour un accord sur un cessez-le-feu durable.  Il s’agit, à ce propos, de  la ténacité de la délégation palestinienne unifiée, excluant, catégoriquement,  en premier lieu,   toutes discussions sur les armes de la résistance et sa condition de la levée  effective du blocus  israélien sur Ghaza, dans  tout accord pour un cessez-le-feu durable.  Les membres de la délégation palestinienne ont tous rappelé, à propos du premier point précité,  qu’il s’agit du droit  reconnu et légitime  du peuple palestinien, lequel est sous colonisation israélienne.  Pour le second point,  la  levée du blocus sur Ghaza doit être effective,   pour tout accord d’un cessez-le-feu, au regard des multiples dérobades et désengagements d’Israël  des accords signés, tels les Accords Schalitt en 2012, et notamment ceux d’Oslo, dont la vaste opération d’extension  des colonies  juives  ont balayé définitivement.   À l’heure ou nous mettons sous presse, les négociations, via des responsables égyptiens entre Palestiniens et Israéliens se poursuivaient,  hier, troisième et dernier  jour (à minuit, hier, ndlr)  de  la trêve de 72 h.
Karima Bennour

Related posts

APRÈS LES ALERTES DE L’UA ET DES PAYS VOISINS : Poutine affirme que des groupes armés gagnent la Libye depuis Idleb

courrier

49 ANS APRÈS LA NATIONALISATION DES HYDROCARBURES : L’économie nationale repose à 98% sur la manne pétrolière

courrier

ÉLECTIONS PARTIELLES À BÉJAÏA ET TIZI-OUZOU : Ce que le candidat doit savoir

courrier

ALGÉRIE – RUSSIE : Renforcement de la coopération militaire

courrier

Ligue 1 Mobilis (29e journée) : Le CS Constantine 21 ans après

courrier

PARTENAIRE SOLIDE DANS LA RÉGION ET EN AFRIQUE : Les États-Unis reconnaissent le rôle pivot de l’Algérie

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.