air-algerie2

Une nouvelle flotte devrait maintenir la société à flot : 20 000 milliards de centimes pour sauver Air Algérie

On le sait depuis longtemps, Air Algérie n’est pas au mieux de sa santé « physique » et financière. Portée à bout de bras par l’État, elle peine à dégager des bénéfices et encore moins à convaincre. Cette fois-ci, les indicateurs sont au rouge, d’où le geste consenti par l’Etat, encore une fois, pour maintenir l’entreprise de navigation à flot et lui éviter une récession irréversible.

Ainsi, selon nos sources, Air Algérie va acquérir 30 nouveaux avions, selon le président-directeur général de la compagnie aérienne nationale. Ce dernier a affirmé que l’Etat a déboursé la bagatelle de 20 000 milliards de centimes pour maintenir la société à flot, excluant néanmoins que cet argent serve à augmenter les salaires des employés. «Ceux qui réclament des augmentations salariales doivent redoubler d’efforts pour faire rentrer de l’argent à la société», a souligné Bekhouche Allache, qui souhaite renforcer le parc d’Air Algérie à 90 aéronefs. Il n’est que voir l’état lamentable des avions d’Air Algérie pour dégager une idée claire sur la situation de plus en plus criarde de la flotte actuelle.
L’enveloppe budgétaire allouée au ministère des Travaux publics et des Transports a ainsi connu une forte augmentation pour l’année 2019 par rapport à l’année 2018, avec 50 milliards de DA, contre près de 26 milliards de DA pour 2018, selon le projet de Loi de finances pour 2019, ce montant représentant une augmentation de 90%.
I.M. Amine

Les billets  d’avion font débat
La promotion d’Air Algérie coûte toujours cher

Dès le coup d’envoi de la 19e édition du Salon international du tourisme et des voyages (SITEV) à la SAFEX à Alger, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a annoncé une nouvelle très réjouissante pour les voyageurs fidèles à la compagnie. Il s’agit donc d’une réduction de 60% sur tous les vols à destination des capitales européennes, africaines et asiatiques. Pour se renseigner et avoir plus d’information sur la promotion offerte, nous avons effectué, hier, une virée à la foire d’Alger afin de mettre en valeur cette offre, vu que tout le temps les clients d’Air Algérie se plaignent sur la cherté des billets d’avion. Une fois sur place,   nous avons sollicité une hôtesse au niveau du stand d’Air Algérie, afin de lui demander quelles sont les conditions pour bénéficier de cette promotion très intéressante, elle nous a indiqué que les tarifs sont soumis à des conditions et sous réserve de disponibilité. Nous étions très curieux pour connaître ces conditions, elle nous a dit que : «la promotion concerne uniquement les billets qui sont achetés en plein tarif», ajoutant : «la classe économique n’est pas concernée par cette offre.» Pour ce qui est de la réservation et des ventes de billets, la représentante de la compagnie aérienne nationale nous a fait savoir que : «toutes les opérations s’effectueront au niveau d’une agence d’Air Algérie, ou à l’aéroport», a-t-elle précisé. Au cours de notre visite, nous avons croisé, au stand d’Air Algérie, Nassim et Karim deux visiteurs du Salon. On les a interrogés sur les offres et promotions offertes par Air Algérie, Karim nous a affirmé que : «ce n’est pas très intéressant car seulement les billets qui valent 60 000 DA ou plus, sont concernés par cette offre. En plus tout dépend de votre date de départ. Je trouve que cette promotion n’est pas une très bonne affaire, car la plupart des passagers s’intéressent à la classe économique, et les prix de cette classe sont restés inchangés ou encore sont devenus un peu plus chers.»
Durant cette opération, qui durera jusqu’à la fin du mois de janvier 2019, le billet à destination de Paris est affiché à 35 000 DA, vers Barcelone, le billet coûtera 23 000 DA, tandis que le billet pour Rome est à 32 000 DA. Concernant les vols à destination de l’Amérique du Nord, notamment vers le Canada, le billet est affiché à 85 000 DA, alors que le prix du voyage vers la capitale chinoise, Pékin, le billet coûtera 92 000 DA. Par ailleurs, le prix des billets vers les capitales africaines oscillera entre 55 000 DA et 65 000 DA, alors que le billet vers la capitale turque, Istanbul  est affiché à 35 000 DA. Pour sa part, la compagnie aérienne, Tassili Airlines, a annoncé, à l’occasion du SITEV, une baisse de 30% sur les vols intérieurs, et sur certains vols internationaux,  ainsi le billet vers Strasbourg sera fixé à 32 000 DA, et vers Paris à 25 500 DA.
B.M. Wali