ALI GHEDIRI

TRIBUNAL DE DAR EL BEÏDA : Le procès d’Ali Ghediri fixé au 22 septembre prochain

Sauf imprévu judiciaire, le procès du général-major à la retraite Ali Ghediri se tiendra le 22 septembre prochain. Le Tribunal correctionnel de première instance de Dar El Beida venait à fixer la date du jugement de cette affaire qui remonte à 2019.
Arrêté le 12 juin 2019 et placé le lendemain en détention provisoire sur ordre du juge d’instruction près le tribunal de Dar El Beida,  Ali Ghediri est poursuivi pour ses déclarations fougueuses à propos de l’Armée nationale populaire. Il était accusé alors de « divulgation d’informations sensibles à des États étrangers dans l’intention de porter atteinte à l’économie nationale (intelligence avec l’étranger) », et de « participer en temps de paix à une entreprise de démoralisation de l’armée ». Cet ex-candidat à l’élection présidentielle avortée d’avril 2019 a toujours nié les faits qui lui sont reprochés, estimant qu’il est « victime d’une machination politique sous couvert juridique », visant à « lui faire payer sa candidature. »
Le 10 juin 2020, après un pourvoi en cassation introduit par ses avocats auprès de la Cour suprême, la chambre d’accusation a annulé la première accusation, tout en maintenant la deuxième. Cette décision a donné beaucoup d’espoir au prévenu comme à ses avocats qui espéraient obtenir un non-lieu. Mais, les nombreux appels à sa libération provisoire ont buté sur le refus de l’instance judiciaire.
F. G.