Tribunal d'Oran

Tribunal criminel d’Oran : La peine capitale pour six narcotrafiquants

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé, hier, une condamnation à la perpétuité à chacun des six prévenus accusés de trafic de stupéfiants et détention d’armes et de munitions sans autorisation.

Cette affaire remonte à avril 2015, lorsque les six mis en cause ont été arrêtés suite à des informations parvenues aux services de sécurité de la localité de Béni Ounif, dans la wilaya de Bechar, faisant état de l’implication de ces individus dans un important trafic de stupéfiants. Une souricière a été tendue et une importante quantité de kif traité, quelque 10,56 quintaux, saisie par les services de sécurité et plusieurs individus ont été arrêtés en flagrant délit.
Certains d’entre eux ont d’emblée reconnu appartenir à ce réseau de trafic de stupéfiants, donnant même des preuves sur leurs activités et celles de leurs complices. D’autres, par contre, ont nié toutes les accusations retenues contre eux.
Au cours des investigations, les enquêteurs ont appris que la quantité de kif provenait du Maroc et a été livrée dans la petite localité d’Oued Namous, dépendant de Béni Ounif. Les enquêteurs ont également découvert que l’un des principaux instigateurs dans cette affaire a été déjà cité dans de nombreuses affaires de trafic de stupéfiants et condamné, une première fois, à la réclusion criminelle à perpétuité.
Hier, à la barre des accusés, les mis en cause qui ont défilé devant le tribunal criminel, ont fait des déclarations contradictoires. Deux prévenus ont reconnu les faits retenus contre eux et tenté de disculper certains de leurs complices, mais les autres ont nié en bloc toutes les accusations. à l’issue des débats, le représentant du ministère public a requis la réclusion criminelle à l’encontre des six accusés pour l’importation, le transport et la détention de stupéfiants en bande organisée.