Campagne moisson-battage

Tébessa : Prévision de production de 1,2 million de qx de céréales

Une production prévisionnelle de 1,2 million de quintaux de céréales est attendue dans la wilaya de Tébessa, au titre de l’actuelle saison agricole, a indiqué dimanche, le directeur local des services agricoles (DSA). Les services agricoles prévoient une production de 1,2 million de quintaux de blé dur, tendre et d’orge sur une surface cultivée estimée à 148.000 hectares dont 90.345 hectares seront moissonnés, a précisé Saïd Tamene à la presse en marge du lancement de la campagne moisson-battage, depuis une exploitation agricole privée située dans la localité El Marmoutia dans la commune de Negrine à 210km au sud de Tébessa en présence du directeur général de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Abderrahmane Bouchahda. Les prévisions arrêtées dans ce cadre, font état d’une baisse dans la production par rapport à une récolte de 1,7 million de quintaux réalisée durant la précédente saison agricole, a-t-il dit, expliquant cette baisse par la faible pluviométrie enregistrée en janvier et février notamment. La DSA a mobilisé au titre de l’actuelle campagne moisso n-battage, 283 moissonneuses, 1715 camions de transport et collecte de la production dans 12 points aménagés à cet effet, a fait savoir le même responsable, faisant état d’une capacité de stockage estimée à 2,25 millions de qx dont 908.000 qx à travers les points de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS). Le directeur général de l’OAIC qui a assisté à un exposé détaillé sur la filière céréalière de la wilaya de Tébessa, a insisté sur l’importance «de suivi de l’itinéraire technique indiqué et l’organisation de sessions de formation au profit des agriculteurs dans ce domaine précis et l’adoption de la méthode de labours profond pour un meilleur rendement à l’hectare». Il a exhorté les agriculteurs à tirer profit des avantages accordés par l’Etat comme le crédit «Rfig» qui leur permet de bénéficier de financement sans intérêt pour augmenter le rendement agricole, ajoutant que 55 agriculteurs seulement ont bénéficié de ce dispositif durant l’actuel saison agricole pour une valeur de 32 millions DA, une moyenne qu’il a qualifié de «très faible».