Tassili

Tassili Airlines renouvelle sa certification au label international de sécurité

La compagnie aérienne nationale Tassili Airlines a renouvelé pour la quatrième fois sa certification auprès de l’Association internationale de transport aérien «IATA Operational Safety Audit» (IOSA), a-t-elle indiqué dans un communiqué. «Tassili Airlines a franchi avec succès pour la quatrième fois l’audit de certification IOSA (IATA Operational Safety Audit) de l’International Air Transport Association (IATA)», a précisé la compagnie. La norme IOSA est un programme d`audit des compagnies aériennes, mis en place par l`IATA pour contrôler les normes de sécurité dans le transport aérien. Cet audit, conduit par des experts d’un organisme international dûment accrédité par l’IATA, a porté sur «la vérification du niveau de conformité de près de 1.000 standards et de pratiques recommandées en vigueur dans le domaine de l’aviation civile internationale», selon la même source. Il s’agit notamment des composantes du système de management qualité, le système de gestion de la sécurité, la gestion de crise, le contrôle des aspects formation, qualification et recyclage dans tous les métiers de l’aviation y compris ceux des pilotes, instructeurs, personnel de cabine et techniciens, a-t-elle détaillé. L’audit a concerné également les opérations en vol, les opérations sol, la maintenance, la préparation des vols, assorti d’une inspection en vol (vol d’observation) et l’observation d’une séance de simulateur de vol.

Secousse tellurique de 3.0 degrés sur l’échelle de Richter à Chlef
Une secousse tellurique d’une magnitude 3,0 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée dimanche à 07h44 dans la wilaya de Chlef, a annoncé le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de cette secousse a été localisé à 9 km au sud-est de Beni Haoua dans la même wilaya, précise la même source.

Ooredoo récompense les Majors de promotion de l’école nationale supérieure de management
Valorisant le haut potentiel des universitaires algériens, Ooredoo a accompagné les étudiants de l’école nationale supérieure de management (ENSM) de Koléa, en offrant des récompenses aux Majors de promotion de l’année universitaire 2017-2018. Ooredoo a tenu à être présente à la cérémonie de sortie de la 6ème promotion organisée le mardi 18 septembre 2018 à l’ENSM de Koléa, pour féliciter et récompenser les Majors de promotion de l’année universitaire 2017-2018 en Licence et en Master de différentes spécialités. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Ooredoo, qui vise à encourager les jeunes compétences algériennes et à valoriser leur haut potentiel.

Deux autres enfants meurent noyés à oued Mellah (Djelfa )
Deux enfants morts noyés dans une crevasse d’eau de l’oued Mellah, à la sortie sud-ouest de la ville de Djelfa, ont été repêchés, samedi, par des éléments de la Protection civile de la wilaya, portant à quatre le nombre d’enfants morts dans une autre crevasse de l’oued. Les dépouilles des deux enfants, âgés de 7 et 11 ans, morts noyés dans les eaux stagnantes de l’Oued Mellah, ont été repêchées dans la matinée de samedi, a indiqué le chargé de la communication auprès de la direction de la Protection civile de Djelfa, capitaine Khelili Mokhtar. Selon le responsable, il s’agit là de la 2eme intervention du genre réalisée en l’espace de 48 heures, après le repêchage jeudi dernier de deux autres enfants, âgés de 7 et 13 ans, également morts noyés dans une crevasse d’eau, au milieu de l’oued, sauf que pour cette fois les deux victimes sont issues du village Ouled Abid Allah, distant de deux km de celui des deux premiers enfants. Une alerte a été aussitôt émise par les services de la protection civile de la wilaya, qui ont lancé un appel en direction des parents, en vue de surveiller leurs enfants et ne pas les laisser jouer prés des cours d’eau et des oueds, particulièrement en cette période de l’année, marquée par l’enregistrement d’intempéries dans plusieurs régions. à noter que le wali de Djelfa, Hamna Guenfaf , s’est déplacé en compagnie du président de l’Assemblée populaire de la wilaya, Touissatte Salem, vers les services hospitaliers ayant accueilli les dépouilles des victimes. Sur place, le chef de l’exécutif a plaidé pour l’intensification des efforts de sensibilisation à propos des risques inhérents aux dangers guettant les enfants prés des oueds et des sites à risques, et sur l’impératif de généraliser cette sensibilisation à tous les cycles éducatifs.

Deux tentatives d’immigration clandestine déjouées à Mostaganem, 13 personnes arrêtées
Deux tentatives d’immigration clandestine de 13 personnes ont été déjouées, ces dernières 24 heures dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris, samedi du groupement territorial des gardes-côtes. Une patrouille terrestre combinée composée d’éléments des gardes-côtes et de la BRI relevant de la sûreté de wilaya de Mostaganem, a intercepté, samedi aux environs de 2 heures du matin, six personnes sur la plage de Kharrouba, à l’est de Mostaganem. Les candidats à l’immigration clandestine dont quatre ressortissants de nationalité africaine et deux mineurs ont été arrêtés en tentant de quitter le territoire national clandestinement. Par ailleurs, les éléments des gardes-côtes ont déjoué, en collaboration avec les services de la gendarmerie nationale, dans la nuit du jeudi à vendredi, une autre tentative d’immigration clandestine de 7 personnes, près du douar d’Aïzeb et l’embouchure de l’oued Cheliff (10 km à l’est de Mostaganem), a-t-on indiqué de même source. Après achèvement de l’enquête, les mis en cause seront présentés devant la justice compétente pour tentative d’immigration clandestine.

Arrestation de deux individus impliqués dans l’enlèvement d’une jeune fille à Tiaret
Les éléments de la police judiciaire de Tiaret ont réussi à arrêter deux individus impliqués dans l’enlèvement d’une jeune fille, a-t-on appris samedi auprès de la sûreté de wilaya. Les faits de cette affaire remontent à la nuit du 10 septembre lorsque les proches de la jeune fille (20 ans) ont fait part de son enlèvement et de l’agression de son compagnon à l’arme blanche par des personnes à bord d’un véhicule dans un quartier de Tiaret. La police a intensifié les recherches au niveau du territoire de sa compétence et les ravisseurs ont libéré la fille après que leur véhicule a été identifié, a-t-on indiqué.
Les éléments de la police judiciaire ont réussi à mettre la main sur les auteurs et à saisir le véhicule et les objets utilisés dans l’agression. Les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République qui les a placés en détention provisoire pour constitution d’association de malfaiteurs, enlèvement par la violence et agression à l’arme blanche.