Arrestation

Sûreté d’Alger : Une bande de malfaiteurs démantelée

Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont démantelé une bande composée de (04) individus, pour association de malfaiteurs, détention et trafic de comprimés psychotropes, outre la saisie de près de 20 000 comprimés psychotropes, a indiqué vendredi un communiqué de ces services.

La brigade anti-criminalité de la circonscription Est de la police judiciaire a réussi à traiter cette affaire, grâce à «des renseignements indiquant que l’un des suspects s’apprêtait à introduire une quantité importante de psychotropes du côté Est du pays, à bord d’un véhicule touristique». Après exploitation des renseignements, le suspect a été arrêté au niveau d’un point de contrôle puis transféré à la circonscription Est de la police judiciaire. La fouille de son véhicule a permis la saisie de 19 780 comprimés psychotropes», a précisé le communiqué, ajoutant que le mis en cause a reconnu les faits reprochés et «a donné les noms de ses complices (03)», qui ont été arrêtés et présentés devant les juridictions compétentes. Suite à des descentes menées dans les différents quartiers d’Alger dans le cadre de la lutte contre la criminalité, les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté 75 individus, pour détention de drogues et port d’armes blanches prohibées, outre la saisie de 364 comprimés psychotropes, de quantités d’héroïne et de cannabis traité et d’armes blanches, selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Par ailleurs, les éléments de police relevant de la Sûreté de Khemis Meliana (Aïn Defla) ont saisi, dans un domicile, 530 unités de boissons alcoolisées destinées à la contrebande. Plus de 500 comprimés psychotropes ont été saisis par les éléments de la police judiciaire d’El-Bayadh, dans la région de El Abiodh Sidi Cheikh (Sud-Ouest algérien).