surcharge des classes

Surcharge des classes : Benghebrit s’engage à mettre fin au problème

Affirmant que cette question fait l’objet d’un suivi quotidien, la ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit a réitéré jeudi à Alger, l’engagement de son secteur à poursuivre les efforts afin de pallier le problème de la surcharge des classes que connaissent certains établissements scolaires notamment à Alger-Est.

En réponse à une question à l’APN lors d’une séance plénière, consacrée aux questions orales, la première responsable du secteur de l’éducation a précisé que son département poursuit ses efforts en vue de pallier la question de la surcharge enregistrée au sein de certains établissements scolaires notamment à Alger. Cette question, a-t-elle poursuivi, revêt un intérêt particulier et fait l’objet d’un suivi quotidien, ajoutant que nous avons toujours reconnu l’existence de ce problème, notamment à Alger-Est. Nous suivons la situation avec intérêt, et avons effectué avec les autorités concernées, des visites de terrain dans différentes régions connaissant une surcharge afin d’examiner toutes les solutions possibles. Par ailleurs, Benghebrit a fait état des éléments essentiels à l’origine de ce phénomène, outre la croissance démographique et les opérations de déménagement et de relogement enregistrées à l’est d’Alger, le retard accusé quant à la réception de nouvelles structures. à ce propos, la ministre a passé en revue l’ensemble des projets relatifs à l’édification des établissements scolaires à Alger-Est, notamment au niveau de la circonscription de Baraki, et plus précisément dans la commune des Eucalyptus. S’agissant de l’encadrement pédagogique, Benghebrit a souligné la prise en charge de toutes les défaillances enregistrées, indiquant que le taux d’encadrement a atteint 100% pour tous les cycles d’enseignement à Alger-Est. Quant aux vendeurs ambulants installés aux abords de certaines écoles dans cette région, la ministre a fait remarquer que le secteur de l’éducation œuvre, en coordination avec les autorités concernées et les parents d’élèves afin d’éradiquer ce phénomène.
Ania Nait Chalal

BAC, BEM et cinquième, session 2019
Le calendrier des épreuves connu
Le ministère de l’éducation nationale a rendu public, jeudi, dans un communiqué, le calendrier des examens nationaux des trois paliers pour l’année scolaire 2018/2019 (BAC, BEM et 5ème). L’examen du baccalauréat aura lieu du 16 au 20 juin, celui du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) du 9 au 11 juin, tandis que l’examen de la 5ème année primaire est fixé au 29 mai, a précisé la même source. à rappeler que les examens de fin de cycle primaire de l’année précédente s’étaient déroulés le 23 mai 2018, ceux du Bem, du 28 mai au 30 mai, alors que ceux du baccalauréat du 20 juin au 25 du même mois. Le ministère avait, faut-il également le rappeler, décalé la date du bac pour l’après ramadhan pour permettre aux candidats de rattraper le retard engendré par la grève des enseignants. Cette année par contre, la ministre avait déclaré auparavant que le BAC aura bien lieu durant ramadhan et aucun changement de date n’est prévu.
Ania N. C.