ANP

Soutien aux groupes terroristes : Trois éléments arrêtés à Médéa et Khenchela

Il ne se passe pas un joué sans que l’Armée nationale populaire ne fasse état d’une opération antiterroriste de succès. Outre une action militaire qui contraint les terroristes à se rendre d’eux-mêmes à l’Armée, une sorte de grâce qui leur est accordée, l’ANP s’attaque aux réseaux de soutien susceptible de leur servir de subsister dans les maquis.

En effet, lundi à Médéa et Khenchela, trois éléments de soutien ont été appréhendés par des détachements de l’ANP, a-t-on appris d’un communiqué du MDN. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation de renseignements, des détachements de l’Armée nationale populaire ont appréhendé, le 07 mai 2018 à Médéa (1ère RM) et Khenchela (5ème RM), trois (3) éléments de soutien aux groupes terroristes, tandis qu’un autre détachement de l’ANP a découvert et détruit huit (8) casemates pour terroristes et cinq (5) bombes de confection artisanale à Batna (5ème RM)», souligne le communiqué. Dans un autre cadre, s’agissant de la lutte contre criminalité organisée, un détachement combiné de l’ANP «a arrêté, à Ouargla (4ème RM), un (1) narcotrafiquant et saisi une importante quantité de kif traité s’élevant à 325 kilogrammes et deux (2) véhicules, tandis que trente (30) quintaux de tabac ont été saisis à El Oued (4ème RM)», ajoute la même source. D’autre part, un détachement combiné de l’ANP «a saisi à In Guezzam (6ème RM), quatre (4) groupes électrogènes, cinq (5) marteaux piqueurs, un (1) détecteur de métaux, 1,5 kilogrammes de TNT, 30 détonateurs, ainsi que des outils de détonations, alors que 22 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à Tlemcen (2ème RM)», ajoute le communiqué. À rappeler qu’au titre du bilan de la lutte antiterroriste dans la wilaya de Jijel pour le mois passé, l’ANP a neutralisé huit terroristes parmi lesquels un a été abattu, cinq ont été capturés et deux se sont rendus de leur plein gré.
R. N.