comprimés psychotropes

Saisie de plus de 516.000 comprimés psychotropes en cinq mois à Ouargla

Pas moins de 516.324 comprimés psychotropes et 880 gr de kif traité ont été saisis par les différentes brigades relevant de la Direction régionale des douanes à Ouargla, durant les cinq premiers mois de l’année en cours, a-t-on appris de cette instance lors d’une journée d’étude. Seize individus ont été impliqués dans ces affaires de drogue, au nombre de 13, a-t-on ajouté de même source en marge de cette rencontre organisée à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le trafic de drogue (26 juin). La Direction régionale des douanes qui coiffe les wilayas d’Ouargla, El-Oued, Touggourt et El-Meghaier, a également procédé à la saisie de 14 véhicules, dont 9 voitures et 5 camions durant cette période. La même instance a, en outre, mis la main sur 3,445 tonnes de kif traité et de 853.087 comprimés psychotropes entre 2019 et 2021, lors de 34 affaires similaires, donnant lieu à l’interpellation de 45 personnes impliquées. Ces affaires se sont soldées aussi par la saisie de 34 véhicules (28 voitures et 6 camions), a-t-on signalé à la Direction régionale des douanes à Ouargla. Animée par des cadres représentant différents organismes et institutions, à l’instar du secteur de la justice, la Gendarmerie nationale, la police et la santé, cette rencontre a été une opportunité pour mettre en avant l’importance de multiplier les actions de sensibilisation sur les dangers de ce fléau, tout en appelant à une collaboration efficace entre la société civile et l’ensemble des parties concernées pour lutter contre la drogue.

Une importante quantité de boissons alcoolisées saisie à Bouira
Une importante quantité de boissons alcoolisées a été saisie par les services de la Gendarmerie nationale dans la commune d’El Adjiba (Est de Bouira), a-t-on appris hier auprès de ce corps constitué. Menée dimanche dans le cadre de la lutte contre la criminalité à Bouira, cette saisie a été opérée par la brigade de la Gendarmerie nationale d’El Adjiba, et la quantité saisie est de « 33.989 bouteilles de différents types et formes d’alcool », a expliqué à l’APS, la chargée de la communication du groupement local de la gendarmerie, le lieutenant Kamilia Bounane. Elle a précisé que cette quantité de boissons alcoolisées de fabrication locale et étrangère « était destinée à la vente et la commercialisation illicitement et sans autorisation ». « Toute cette quantité saisie qui est d’une valeur de près de 662 millions de centimes, sera remise à l’inspection des domaines de l’Etat à Bouira », a fait savoir le lieutenant Bounane. Plusieurs autres opérations du genre ont été menées sur le territoire de la wilaya pour lutter contre la commercialisation illicite des boissons alcoolisées, a-t-elle relevé.

Sauvetage en Méditerranée: 90 migrants secourus depuis vendredi par l’Ocean Viking
L’Ocean Viking, le navire humanitaire de SOS Méditerranée, a secouru dimanche 75 migrants se trouvant sur « une embarcation pneumatique surchargée et en détresse » au large de la Libye, portant à 90 le nombre de rescapés à bord, a indiqué l’ONG dans un communiqué. Parmi les personnes secourues dimanche, dont « aucune n’avait de gilet de sauvetage », se trouvent 34 mineurs non accompagnés, quatre femmes enceintes, huit enfants et un bébé de 9 mois », a précisé l’ONG, dont le siège est à Marseille dans le sud de la France. Vendredi, l’Ocean Viking avait déjà porté secours à 15 personnes « qui étaient sur une embarcation en fibre de verre en détresse dans les eaux internationales au large de la Libye », a rappelé SOS Méditerranée, ajoutant que là encore « aucun naufragé ne portait de gilet de sauvetage ». En mai, lors de sa dernière mission en Méditerranée centrale, la route migratoire la plus dangereuse du monde, l’Ocean Viking avait porté secours à quelque 300 personnes, dont un bébé de trois mois et six femmes enceintes, mais avait dû attendre une dizaine de jours avant de se voir désigner un port sûr, en Sicile, pour débarquer ces rescapés.

Ooredoo sponsor officiel de la 19e édition du « Trophée Export »
Fidèle à son engagement dans le soutien et la promotion de grands évènements économiques nationaux, Ooredoo a participé en tant que sponsor pour la neuvième année, à la 19ème Edition du Trophée Export qui s’est tenue dans la soirée du dimanche 26 juin au Centre International des Conférences (CIC) à Alger. Ce rendez-vous économique incontournable, a été marqué notamment par la présence du ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations, Kamel Rezig, du Conseiller financier et économique du Président de la République, Yacine Ould Moussa, de cadres managériaux de Ooredoo ainsi que des représentants des différents acteurs économiques. Le «Trophée Export» distingue depuis 2003, les entreprises algériennes pour leurs performances et leurs démarches exemplaires et originales à l’exportation hors hydrocarbures.
La 19ème édition, vient primer les meilleures performances des entreprises algériennes durant l’exercice 2021.
Dans l’allocution prononcée par Ramdane Djezairi, Directeur des Affaires Corporatives, lue lors de cette cérémonie au nom du Directeur général de Ooredoo, Bassam Yousef Al Ibrahim, a notamment déclaré : « Nous saluons cette initiative du World Trade Center Algeria d’instaurer ce prix annuel qui prime l’excellence des entreprises algériennes qui se sont distinguées dans le domaine de l’export et du commerce extérieur.
La contribution de Ooredoo est plus qu’impérative d’autant plus que la conjoncture économique en Algérie à l’image de tous les pays à cause des répercussions de la crise sanitaire de la covid-19, en appelle à l’implication de tous les acteurs économiques soucieux du développement de l’Algérie et de la diversification de son économie. Cette 19ème édition du Trophée Export doit servir de tremplin pour encourager la production nationale et booster l’exportation hors hydrocarbures des produits algériens. En tant qu’opérateur de la téléphonie mobile orientée vers la transformation digitale, il y va de notre responsabilité, de rester toujours à l’écoute des Chefs d’entreprises algériens afin de les accompagner avec les meilleures solutions, offres et services et de rehausser l’économie algérienne à des niveaux supérieurs. »

Trois décès et 191 blessés sur les routes durant les dernières 24 heures
Trois (3) personnes ont trouvé la mort et 191 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus à travers différentes régions du pays durant les dernières 24 heures, selon un bilan rendu public hier par la Protection civile. Par ailleurs, les plongeurs de la Protection civile de la wilaya d’Alger ont repêché le corps sans vie d’un homme de 42 ans, « noyé dans la plage rocheuse Sirène 2, interdite à la baignade, dans la commune Bordj El Bahri », précise la même source. Les éléments du dispositif mis en place dans le cadre de la lutte contre les incendies de forêt, de maquis et récolte à travers plusieurs wilayas du territoire national, ont circonscrit 26 incendies de couvert végétal, dont 12 feux entre forêt, maquis et broussailles, 14 feux de récolte ayant causé des perte estimées à huit hectares (ha) de forêt, quatre ha de maquis, 18 ha de broussaille ainsi que 1,5 ha de blé, 7 ha d’orge, 155 arbres fruitiers et 162 palmiers, indique le communiqué, précisant que « l’incendie de récolte le plus important a été enregistré dans la wilaya de Sétif où deux (02) décès ont été déplorés, alors qu’un agent de la Protection civile a été touché par des brûlures au 2eme degré ».

Des températures caniculaires pouvant atteindre 49 degrés sur plusieurs wilayas du Sud
Plusieurs wilayas du Sud du pays continuent d’être affectées par des températures caniculaires pouvant atteindre les 49 degrés lundi et mardi, indique un bulletin météorologique spécial (BMS), émis par l’Office national de météorologie. Placé au niveau de vigilance « Orange », ce BMS concerne les wilayas de Bordj Badji Mokhtar, Adrar, In Salah, Timimoun et Ouargla où les températures oscilleront entre 48 et 49 degrés, précise la même source, soulignant que la validité de ce BMS s’étalera jusqu’à mardi.