Drogue

Saisie de 10 kg de kif traité à Oran

La brigade de recherche et d’intervention du service de la police judiciaire d’Oran a opéré, mercredi soir, la saisie de 10 kg de kif traité dans deux opérations distinctes, a-t-on appris jeudi du chef de la cellule de communication et des relations publiques de la Sûreté de wilaya. La saisie a été opérée suite à des investigations sur l’activité d’un trafiquant de drogue, un repris de justice au niveau de haï Bouamama, qui a été arrêté et 9,53 kg de kif traité ont été découverts dans son domicile, a indiqué le commissaire de police Ariouat Salim lors d’une conférence de presse. Les services de la police de la 2ème sûreté urbaine ont arrêté un autre trafiquant et saisi 398 grammes de kif traité en plus d’armes blanches et une somme de 150 000 DA. Par ailleurs, la police d’Oran a arrêté un commerçant illicite en possession de 1 174 unités de pétards et de produits pyrotechniques de différents types, 3 897 paquets de cigarettes étrangères et 2 310 unités de produits de « chicha », selon la même source, qui a souligné qu’il s’agit de produits de contrebande.

Le Nobel de la paix au Congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad
Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au médecin congolais Denis Mukwege et à la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave du groupe terroriste autoproclamé « État islamique » (EI/Daech), « pour leurs efforts pour mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre ». L’un gynécologue, l’autre victime, Denis Mukwege et Nadia Murad incarnent une cause planétaire qui dépasse le cadre des seuls conflits, comme en témoigne le raz-de-marée planétaire îMeToo déclenché il y a un an par des révélations de la presse. « L’Homme cesse d’être Homme lorsqu’il ne sait plus donner l’amour et ne sait plus donner l’espoir aux autres », a déclaré M. Mukwege en 2015 au personnel de l’hôpital de Panzi qu’il dirige à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu. Agé de 63 ans, marié et père de cinq enfants, le Dr Mukwege aurait pu rester en France après ses études à Angers (centre-ouest). Il a fait le choix de retourner dans son pays, et d’y rester aux heures les plus sombres. À 25 ans, Nadia Murad a survécu aux pires heures traversées par son peuple, les Yazidis d’Irak, jusqu’à en devenir une porte-parole respectée et à décrocher le Nobel de la paix. Cette jeune fille au visage fin et pâle encadré par de longs cheveux bruns aurait pu couler des jours tranquilles dans son village de Kosho, près du bastion yazidi de Sinjar, une zone montagneuse coincée aux confins de l’Irak et de la Syrie. Mais la percée fulgurante des terroristes du groupe Daech en 2014 en a décidé autrement. Un jour d’août, sur des pick-up surmontés de leur drapeau noir, ils ont fait irruption, tué des hommes, transformé en enfants-soldats les plus jeunes et condamné des milliers de femmes aux travaux forcés et à l’esclavagisme sexuel.

Ooredoo devient le Sponsor Officiel de l’Entente Sportive de Sétif
Fidèle à son statut de partenaire indéfectible du football national, Ooredoo a signé ce jeudi 04 octobre 2018 au niveau de son siège sis à Alger, une convention de Sponsoring avec l’Entente Sportive de Sétif (ESS). La convention de ce partenariat stratégique a été paraphée par le Président de la SSPA Entente Sportive de Sétif, M. Hassan Hammar et le Directeur Général de Ooredoo, M. Abdullatif Hamad Dafallah, en présence de l’encadrement technique et administratif de l’ESS ainsi que des cadres de Ooredoo. S’exprimant à cette occasion, le Président de l’Entente Sportive de Sétif M. Hassan Hammar, a déclaré : « Nous sommes ravis de conclure ce partenariat avec l’entreprise Ooredoo qui jouit d’une expérience inédite et réussie dans le soutien au football national. Notre alliance avec Ooredoo aura, j’en suis convaincu, des retombées positives sur notre club et nous confortera dans notre ambition d’accomplir une saison sportive réussie et enrichir notre palmarès. Je remercie Ooredoo pour son engagement avec notre club. » Pour sa part, le Directeur Général de Ooredoo, M. Abdullatif Hamad Dafallah a déclaré : «Nous sommes heureux de sceller ce partenariat avec l’illustre club de l’Entente Sportive de Sétif qui a porté très haut les couleurs de l’Algérie grâce à un palmarès riche en consécrations nationales et internationales. Cette convention vient confirmer notre tradition de soutien au football national et s’inscrit dans notre stratégie d’encouragement des jeunes générations de footballeurs algériens. En mon nom et au nom de Ooredoo, je souhaite la bienvenue à l’ES Sétif dans la famille sportive de Ooredoo tout en lui espérant du succès et de la réussite et d’aller Inch’Allah le plus loin possible dans les différentes compétitions nationales, régionales et internationales. Ooredoo est fière de défendre les valeurs de fair-play et d’être au service du football algérien.» Pour rappel, l’ES Sétif a été fondé en 1958 et figure parmi les clubs les plus titrés d’Algérie grâce à son riche palmarès comptant 27 consécrations, avec notamment 8 Championnats d’Algérie, 8 fois vainqueur de la Coupe d’Algérie, 2 fois vainqueur de la Ligue des champions de la Coupe d’Afrique de Football, 2 fois vainqueur de la Coupe Arabe ainsi qu’une Coupe afro-asiatique des clubs. Le soutien au sport national demeure une tradition bien ancrée chez Ooredoo qui a adopté, depuis plusieurs années, une stratégie novatrice en matière de sponsoring sportif en général et celui du football professionnel en particulier. Cette stratégie a permis à Ooredoo d’être le partenaire de choix du sport national.

Démantèlement d’un réseau de trafic international de véhicules à Ain Témouchent
Les éléments de la sûreté de daïra d’Ain Larbaa (Ain Témouchent) ont réussi à démanteler un réseau de trafic de véhicules et falsification, en plus de la saisie de 35 véhicules et l’arrestation de sept mis en cause, a-t-on appris jeudi de ce corps de sécurité.
Cette opération de qualité a été effectuée suite à des informations faisant état de deux personnes originaires de cette ville activant avec d’autres d’Oran dans la falsification de documents de véhicules pour leur revente, a indiqué le chef de sûreté de daïra, le commissaire Barka Nabi.
L’enquête a décelé un réseau national de huit éléments disposant de moyens techniques modernes, qui achètent des véhicules provenant de pays de l’Union européenne et falsifient les documents, selon le même responsable.
Ce réseau s’appuie sur la complicité de fonctionnaires des services de cartes grises des communes d’El Kerma (Oran) et de Hassi El Ghela (Ain Témouchent) pour introduire le dossier à la base de données du réseau national de véhicules et faire délivrer des documents (cartes grises et autres) dans d’autres wilayas avec le recours à d’autres personnes. Par la suite, les véhicules sont revendus dans d’autres wilayas pour faire diversion.
L’enquête a également révélé que le fonctionnaire du service des cartes
grises de la commune d’El Kerma piratait, en dehors des heures de travail, le compte d’enregistrement des véhicules parvenant à enregistrer plus de 300 dossiers falsifiés dans la base de données des véhicules. Un autre employé de la commune de Hassi El Ghela se charge de la confirmation (42 faux dossiers) avant de les réorienter vers El Kerma. Il a été découvert plus de 80 dossiers de base falsifiés transférés de 3 communes de la wilaya de Relizane vers El Kerma, a-t-on fait savoir.

Chiffre du jour : 20

La Commission européenne a annoncé jeudi l’octroi d’une aide d’urgence de 20 millions d’euros à l’Afghanistan qui connait sa pire sécheresse depuis des décennies. Cette aide humanitaire de l’UE soutiendra les communautés touchées par la sécheresse, mais également les victimes civiles de la guerre et les populations déplacées, indique un communiqué de la Commission européenne. Grâce à ce financement, les organisations humanitaires pourront répondre aux besoins les plus urgents des populations, notamment en matière de logement, de soins de santé, de nutrition, d’assainissement et d’accès à l’eau potable. « Les conflits se sont intensifiés en Afghanistan depuis le début de l’année et une grave sécheresse sévit. L’UE souhaite ainsi apporter une assistance aux communautés les plus touchées à travers ce nouveau programme d’aide qui devra bénéficier à 400 000 personnes », a relevé le commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides. Ce nouveau financement porte l’aide humanitaire totale de l’UE à l’Afghanistan à 47 millions d’euros en 2018. Pour les Nations unies, plus de deux millions de personnes sont menacées de « grave insécurité alimentaire » à cause de la sécheresse qui sévit en Afghanistan et auront besoin d’une aide d’urgence dans les six prochains mois.