Réorganisation du BAC : Intégration de l’évaluation continue à partir de 2020

Bien que le projet de réorganisation du Baccalauréat n’est pas totalement parachevé, le ministère de l’Éducation nationale a toutefois fixé une date pour le lancer, à travers l’intégration, dans un premier temps, de l’évaluation continue durant l’année scolaire 2019/2020.
C’est ce qu’a précisé, mardi, le représentant de la Direction de l’enseignement secondaire (DESGT) au ministère de l’Education nationale, Abdelhafid Hadj Sadouk. Le responsable a expliqué que la prise en compte de l’évaluation continue se fera avant de procéder à la réduction du nombre des jours des épreuves écrites à trois jours au lieu de cinq sans pour autant, supprimer une quelconque matière. Plus précis, le représentant de la DESGT a fait savoir que la moyenne du Bac sera calculée à partir de deux composantes, à savoir les notes des épreuves écrites à partir de la session 2021, et celles de l’évaluation continue de la 2ème et 3ème année durant l’année scolaire 2019-2020. De son côté, le chargé de la communication au ministère, Abdelkrim Kadourli a fait état de la diffusion, à partir de janvier prochain, d’un bulletin d’information sur toutes les chaînes télévisées, publiques et privées, et ce, dans le cadre d’une campagne d’information destinée à expliquer, à la société, le projet de réorganisation du Baccalauréat. Il convient de rappeler que la première responsable du secteur, Nouria Benghebrit, avait annoncé, début août passé, le lancement d’une campagne d’information pour expliquer, à la société, le projet de réorganisation du Baccalauréat, devant entrer en vigueur à partir de 2020. Le projet de réforme du Bac avait été favorablement accueilli par l’ensemble des partenaires sociaux (syndicats et parents d’élèves) pour la réduction des jours d’examen de cinq à trois et l’intégration de l’évaluation continue dans la 2e et 3e AS. Soulignant que les matières d’éducation islamique et histoire-géographie demeuraient concernées par les épreuves écrites du Baccalauréat, Benghebrit a fait savoir, pour le reste des matières, que certaines feront partie de l’évaluation continue à partir de la 2e AS avec l’équilibre adéquat entre les matières (scientifiques et littéraires). Ainsi, la moyenne du Bac inclura la note de l’évaluation continue (de chaque discipline) et les notes des épreuves écrites de cet examen, sachant que les épreuves se dérouleront en trois jours au lieu de cinq, avait-elle soutenu. A souligner, par ailleurs, que le chantier de révision du Baccalauréat avait été ouvert il y a plus d’une année avec la participation des partenaires sociaux ayant contribué, à travers des propositions, à ce projet. Cependant, ce chantier n’étant pas totalement finalisé, il nécessite l’organisation d’autres réunions avec les syndicats, comme l’ont fait savoir les responsables du ministère. Une démarche qui ne sera pas aisée, puisque les plus grandes formations syndicales du secteur ont décidé de rompre le pacte d’éthique et de stabilité et de boycotter toutes les réunions avec le ministère au niveau central et au niveau régional. De plus, l’intersyndicale de l’éducation menace de paralyser les écoles après le retour des vacances d’hiver, ce qui retardera les discussions sur ce projet et peut-être même de sa mise en application.
Ania Nait Chalal