Ecole

Recrutement de 8 500 fonctionnaires dans l’éducation : La date du concours fixée au 12 juin prochain

Après l’annonce d’un concours de recrutement externe de 8500 fonctionnaires, le ministère de l’Éducation nationale a donné hier le coup d’envoi des inscriptions en ligne pour les candidats aux postes d’enseignants et d’administrateurs. S’agissant de la date des examens écrits de ce concours, celle-ci a été fixée au 12 juin prochain, a fait savoir la première responsable du secteur, Nouria Benghabrit. En effet, sur sa page facebook, Benghabrit a annoncé le début de l’opération des inscriptions au concours de recrutement de 8536 enseignants et administrateurs à travers le site internet www.concours.onec.dz Cette première étape devra se poursuivre jusqu’au 22 mai 2018, a-ton souligné dans la page d’accueil du site. La ministre a également publié l’adresse www.education.gov.dz permettant aux candidats de s’informer sur les diplômes exigés pour chaque poste et la répartition de ces derniers au niveau des 48 wilayas. Pour ce qui est de la seconde étape de ce concours qui est l’examen écrit, Benghabrit a indiqué que celle-ci aura lieu le 12 juin 2018. Il convient de préciser que 3378 postes sont prévus pour les enseignants du primaire, suivis d’un quota de 2265 postes pour les superviseurs éducatifs, 1407 postes pour les adjoints de laboratoires, 694 postes pour les intendants adjoints, 329 postes pour les conseillers d’orientation scolaire et professionnelle, 300 postes pour les adjoints techniques principaux de laboratoire et 213 postes pour les intendants. A souligner que le départ massif en retraite des fonctionnaires de l’Education nationale, tous corps confondus, à la suite de l’annulation de la retraite anticipée, a poussé le ministère à organiser plusieurs concours de recrutements afin de combler le déficit engendré. En 2017, 10 000 enseignants et 4 000 agents administratifs, avaient été embauchés dans le cadre d’un recrutement externe, auquel avaient participé plus de 700 000 candidats, outre la promotion de 45 000 employés à l’issue d’un examen professionnel. Ce recrutement externe est intervenu après la clôture de la première phase ayant consisté au repêchage des candidats déjà inscrits dans les listes d’attentes et ce pour des postes d’enseignants dans le cycle primaire. Ces derniers avaient eu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 lors du concours d’avril 2016. Mais ne pouvant être pris, en raison du nombre élevé de participants, le ministère de l’Éducation nationale a pensé à garder ces candidats dans des listes d’attentes à travers sa plateforme numérique. Ce qui a permis, par la suite, de l’utiliser et de répondre entièrement aux besoins du cycle primaire. Pour ce qui est de l’année 2016, 66 869 enseignants avaient été également recrutés sur la base du concours sur épreuve organisé au mois d’avril de cette année. 38 002 autres enseignants avaient été, en outre embauchés à travers l’exploitation des listes d’attente.

Ania Nait Chalal