Lamamra

POUR LE MAE ALGÉRIEN : Les alliances israélo-arabes sont dirigées contre le voisin

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra a affirmé, jeudi depuis le Caire, que certains pays s’allient à l’ennemi historique pour s’en prendre aux frères et s’attaquer directement au voisin.

«Une analyse de la situation nous fait comprendre que certains cherchent à s’attribuer des rôles influents dans la structure de l’ordre régional et international en établissant des alliances dangereuses dans l’unique but de réaliser des acquis immédiats au détriment des nobles objectifs du système de l’action arabe commune», a précisé M. Lamamra dans une allocution prononcée lors des travaux de la session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel. «Des parties recourent à l’aide et la puissance d’un ennemi historique pour attenter aux frères et s’attaquer directement aux voisins», en allusion aux actes perpétrés par le Maroc qui s’allie avec l’entité sioniste pour entamer les intérêts de l’Algérie. «Si ce constat se fait manifestement et à proximité des frontières communes, nous pouvons imaginer ce qui se trame dans les coulisses», a-t-il dit . S’agissant des incidences de telles attitudes, le ministre a affirmé que ces comportements « génèrent davantage de tensions et d’instabilité dans la région et contribuent à l’exacerbation des crises actuelles. Ils nous détournent de notre première et principale cause (cause palestinienne) et la placent à un niveau en deçà des sacrifices et des souffrances du peuple palestinien et des autres peuples arabes, voire aussi son combat inlassable pour établir un Etat indépendant avec El-Qods pour capitale ». De son côté le journaliste marocain exilé en France Jacob Cohen estime que le normalisation des relations entre le Maroc et l’entité sioniste est incontestablement tournée contre l’Algérie. Il estime que l’Algérie est en mesure de barrer la route aux Israéliens au sein de l’Union africaine. « Fort du soutien des Israéliens avec la bénédiction des Américains, soutien couvrant le renseignement, l’armement, l’infiltration, la déstabilisation, le Maroc veut remporter par tous les moyens la bataille du leadership dans la région et asseoir définitivement sa mainmise sur le Sahara occidental. Il déplore, d’autre part, le fait que « les diverses ‘normalisations’ avec le régime sioniste (aient) réussi à atténuer hypocritement toutes les tares qu’on lui colle habituellement : occupation, colonisation, apartheid, discriminations contre la minorité arabe israélienne, répression aveugle, bombardements, refus obstiné de toute création d’un État palestinien viable ». Pour le peuple marocain qui rejette la normalisation avec l’entité sioniste, il   »vit des moments difficiles, l’obligeant à se concentrer sur d’autres questions », note le journaliste.
« Le peuple marocain est depuis un an et demi plongé dans les affres d’une pandémie que le Makhzen a décidé de traiter comme les pays occidentaux au service d’une oligarchie mondialiste. Ce peuple fait face à des priorités sociales économiques et sanitaires, plus urgentes qu’une ‘normalisation’ dont une propagande gouvernementale et médiatique massive lui serine à quel point elle serait bénéfique pour le pays.
Mokhtar Bendib