Vaccin

Vaccination contre le Covid-19 des enfants de 12 à 18 ans : Coup d’envoi de l’opération début octobre prochain

Après moultes discussions et réflexions, les autorités ont finalement décidé de donner le feu vert pour la vaccination contre le covid-19 des enfants âgés de 12 à 18ans.

Selon Lyès Akhamouk, membre du comité scientifique chargé du suivi de l’évolution de la pandémie, l’opération devra être lancée le mois d’octobre prochain. S’exprimant, hier, sur les ondes de la Radio nationale, Akhamouk a expliqué que cette décision a été prise suite à de longues réunions de concertations faites avec des pédiatres. Le comité scientifique, poursuit l’intervenant, a formulé aux spécialistes la proposition de la vaccination des enfants suite aux nouvelles données scientifiques dans ce domaine. Le même comité est entrain de travailler en ce moment pour définir le type de vaccin qui sera administré à cette tranche d’âge, a-t-il ajouté. il est essentiel de souligner dans ce contexte que le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est réuni jeudi dernier avec les membres du comité scientifique chargés du suivi de l’évolution du Covid-19 et ce pour étudier la possibilité de l’élargissement de la vaccination à d’autres catégories de la société jusqu’ici non concernées par l’opération. Il s’agit selon un communiqué du ministère de la santé, des femmes enceintes, des femmes allaitantes et des enfants qui pourront d’ici là bénéficier également de la vaccination. Selon la même source, la réunion a permis d’approfondir les discussions autour de cette éventualité de façon technique et scientifique. Ainsi, explique le ministère de la santé dans son communiqué,  les propositions faites au cours de cette réunion seront examinées ultérieurement selon les données induites par la pandémie du Covid-19 sur le terrain sur chaque catégorie de la société et sur chaque tranche d’âge. Le comité scientifique, qui a été élargi aux médecins gynécologues, pédiatres et aux immunologues, prendra la décision autour des questions suscitées au moment opportun tout en assurant la sécurité des citoyens, a conclu le communiqué.

La grande campagne de vaccination prolongée au 17 septembre
À rappeler, par ailleurs, que la méga-campagne de vaccination entamée le 4 septembre dernier a été finalement prolongée au 17 du mois en cours alors qu’elle devait prendre fin aujourd’hui. Le ministère de la santé, à travers cette opération, table sur la vaccination d’un maximum de citoyens et ce afin d’atteindre l’immunité collective avant la fin de l’année. L’objectif étant aussi d’assurer une rentrée sociale saine, et parer à la menace d’une quatrième vague de la pandémie notamment avec l’apparition d’un nouveau variant. Depuis son lancement à la fin du mois de janvier dernier, près de 9 millions d’Algériens seulement sont vaccinés, alors que l’objectif est la vaccination d’au moins 20 millions de personnes soit 70% de la population globale. Un retard que le ministère de la santé compte est en vue de rattraper à travers notamment une meilleures stratégie vaccinale, d’autant que les quantités de vaccins disponibles et devant être reçues ces jours-ci suffisent largement pour répondre à la demande.
Ania Nait Chalal