tabac

Plus de 58 tonnes de tabac à chiquer en vrac saisies à Oran

Plus de 58 tonnes de tabac à chiquer en vrac ont été saisies à Oran et une personne a été interpellée par les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Oran, indique mercredi un communiqué de cette institution. «En vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes du groupement territorial d’Oran ont interpellé un individu et saisi dans son hangar sis commune d’Es-Senia, aménagé clandestinement en ateliers de fabrication de tabac à chiquer, trois (03) camions et un fourgon, avec 16 quintaux de tabac à chiquer en vrac, 2 345 cartons d’emballage, ainsi que du matériel servant dans la fabrication et le conditionnement du tabac à chiquer», précise la même source. Poursuivant les investigations, les gendarmes ont saisi dans un autre hangar appartenant au mis en cause, sis commune d’El-Kerma, «152 tonnes et 20 kg de feuilles de tabac à chiquer, 58 tonnes 7 quintaux et 20 kg de tabac à chiquer en vrac, avec
1 950 cartons d’emballage, ainsi que du matériel servant dans la fabrication et le conditionnement du tabac à chiquer». Les éléments de la Gendarmerie nationale ont interpellé, dans la même wilaya, «un individu âgé de 64 ans et saisi, dans son hangar aménagé clandestinement en atelier de fabrication de tabac à chiquer, d’Es-Senia, 2 108 cartons renfermant 486 040 sachets contrefaits de tabac à chiquer, portant différentes marques et du matériel servant dans la fabrication et le conditionnement du tabac à chiquer». à Constantine, les gendarmes du groupement territorial de Constantine ont interpellé sur l’autoroute Est-Ouest, dans la circonscription communale d’Aïn-Smara, «une personne âgée de 43 ans, demeurant à Azzaba (Skikda), qui transportait à bord d’une camionnette 150 cartouches de cigarettes et 11 250 sachets de tabac à chiquer, sans registre de commerce ni factures». Par ailleurs, les gendarmes du groupement territorial d’Aïn-Defla ont interpellé, lors d’une patrouille à hauteur de la cité El-Wiam, commune de Khemis-Miliana, «une personne âgée de 37 ans, en possession de 320 comprimés de psychotropes et une somme de 71 250 DA, représentant le revenu de vente de cette substance», conclut le communiqué.

Démantèlement d’un réseau de trafic de psychotropes à Souk Ahras
La section de recherche relevant du groupement territorial de la gendarmerie nationale de la wilaya de Souk Ahras a démantelé un réseau de trafic et de contrebande de substances psychotropes composé de huit (8) individus, a-t-on appris mardi auprès de la chargée de la communication et des relations publiques de ce groupement, le lieutenant Nedjoua Bekiri. Il a été procédé à l’arrestation de deux (2) individus à bord d’un véhicule de tourisme en possession d’une quantité de 596 comprimés psychotropes, a indiqué le lieutenant Bekiri, précisant que cette affaire s’inscrit dans le cadre de la concrétisation des plans du commandement visant à lutter contre le trafic des stupéfiants et de substances psychotropes. L’approfondissement des enquêtes, a-t-elle affirmé, a permis aux éléments de cette section, d’arrêter ce réseau de trafiquants âgés entre 25 et 40 ans à leur tête le chef de cette bande spécialisée dans le stockage et la distribution de ce produit prohibé à travers différentes wilayas du pays. Deux (2) véhicules de tourisme et 11 ordonnances médicales falsifiés, ainsi qu’une somme estimé à 27 500 DA et 145 dinars tunisiens ont été saisis, a ajouté la même source. Les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Taoura dont quatre (4) ont été mis sous mandat de dépôt, tandis que les autres sont actuellement sous contrôle judiciaire, a-t-elle fait savoir.

Secousse de magnitude 3,6 degrés enregistrée à Jijel
Une secousse tellurique de magnitude 3,6 sur l’échelle de Richter a été enregistrée mercredi à 08h33 dans la wilaya de Jijel, a indiqué un communiqué du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG). L’épicentre de la secousse a été localisé à 6 kilomètres au nord-est d’El-Aouana, a précisé la même source.

Saisie de plus de 282 kg de kif traité à Tlemcen
Les éléments de la brigade régionale de lutte contre les stupéfiants des Douanes algériennes et des brigades polyvalentes de Sebdou et d’El Aricha en collaboration avec des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), ont saisi dernièrement 282,5 kg de kif traité, a-t-on appris mardi auprès de la Direction régionale des Douanes de Tlemcen. L’opération a été rendue possible après que les éléments précités aient tendu une souricière dans les environs de la daïra de Sebdou (30 km au sud de Tlemcen) pour appréhender un individu et saisir la quantité de drogue, a indiqué la même source, qui a précisé que la marchandise était soigneusement dissimulée à l’intérieur d’un véhicule touristique.

Saisie de 236 000 sachets de tabac à chiquer contrefaits à Douéra
Les éléments de la section territoriale de la Gendarmerie nationale de Douéra (Alger-ouest) ont saisi 236 000 sachets de tabac à chiquer (chemma) contrefaits et un montant de 1,5 milliard de centimes, selon un communiqué du groupement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de la wilaya d’Alger. L’opération menée par la section territoriale de la Gendarmerie nationale de Douéra s’est soldée par la saisie de 995 cartons contenant 236 000 sachets de tabac à chiquer contrefaits et d’un montant de 1,5 milliard de centimes, soit une valeur totale de 2,214 milliards de centimes, a précisé la même source. Suite à des informations faisant état du déchargement d’une quantité de tabac à chiquer par un camion dans un garage à Douéra, les éléments de la section territoriale de la Gendarmerie nationale ont intercepté le camion en question.
Après la fouille du véhicule, il s’est avéré que le conducteur était en possession d’un montant de 1,5 milliard de centimes. La perquisition du garage a ensuite permis de découvrir les quantités de tabac à chiquer incriminées qui ont été saisies, souligne la même source.

Accidents de la circulation : 45 décès et 1 494 blessés en une semaine
Quarante-cinq (45) personnes sont décédées et 1 494 autres ont été blessées dans 2 323 accidents de la circulation survenus à travers le territoire national durant la période du 9 au 15 février en cours, indique mardi un bilan de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya d’Alger avec 10 personnes décédées et 153 autres blessées suite à 155 accidents de la route, précise la même source. Concernant les secours à personnes, les éléments de la protection civile ont effectué, durant la même période, 16 972 interventions ayant permis la prise en charge de 16 049 personnes blessés ou malades.

Saisie de pièces archéologiques et pierres précieuses à Aïn El-Beïda (Oum El-Bouaghi)
La brigade de recherche et d’intervention de la sûreté de wilaya d’Oum El Bouaghi a réussi à saisir des pièces archéologiques et 89 pierres précieuses dans la ville d’Aïn El-Beïda (26 km à l’Est d’Oum El Bouaghi), a-t-on appris mardi auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya.
Les éléments de la brigade ont ainsi arrêté cinq (5) personnes âgées entre 29 et 45 ans qui s’apprêtaient à vendre des pièces archéologiques, selon la même source qui a fait savoir que l’opération a permis de récupérer 89 pierres précieuses de tailles et couleurs diverses, une sculpture de tête creuse fixée sur socle en marbre, la statue d’un aigle sur socle en forme de montagne en cuivre ainsi qu’un montant d’argent et deux véhicules.
Les valeurs archéologique, artistique et historique des pièces saisies ont été confirmées par les services compétents et un dossier pénal a été constitué contre les mis en cause, a-t-on ajouté, précisant que les articles saisis ont été remis aux services compétents.