Piqûres de scorpions : Deux morts en 72 heures à Batna

Deux personnes sont mortes suite à des piqûres de scorpions, au cours des dernières 72 heures dans la wilaya de Batna, apprend-on mercredi auprès de la direction locale de la santé. Il s’agit de deux fillettes, âgées de 6 et 9 ans, habitant respectivement la localité de Tasserghit, dans la commune de Maafa, et la commune d’Aïn-Touta, a précisé à l’APS la responsable de la communication à la direction de la santé, Yasmine Adjroud. Les fillettes avaient été admises à l’hôpital d’Aïn-Touta dans «un état critique», dimanche soir pour la première, et mardi soir pour la seconde, avant d’être transférées au CHU de Batna où elles ont fini par rendre l’âme, a précisé la même responsable. Pas moins de 144 cas de piqûres scorpioniques avaient été enregistrés dans la wilaya de Batna entre janvier et fin juin 2019, a-t-on indiqué de même source, avant de rappeler que le nombre de piqûres scorpioniques a été de 1.193 en 2018 (sans déplorer de décès) tandis qu’en 2017, un total de 1.149 piqûres avait été enregistré. La majorité des cas a été signalée dans les localités du sud de la wilaya, notamment à Barika, El-Djezar, Ras El-Aioune et Menaâ, a indiqué la même source, tout en assurant que les quantités nécessaires de sérum antiscorpionique sont disponibles dans les localités concernées, y compris les plus enclavées.