La Chine déterminée à faciliter un règlement «juste»

Palestine : La Chine déterminée à faciliter un règlement «juste»

Pékin s’est dite déterminée à faciliter un règlement «juste» au conflit Palestino-Israélien, appelant à «un effort international concerté» dans ce sens. Le vice-président chinois Wang Qishan, en visite en Palestine, a appelé mardi à «un effort international concerté pour faire en sorte que la question palestinienne soit réglée de manière juste, sur la base d’une solution à deux Etats».

Lors d’une réunion avec le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah, M. Wang a rappelé que la Chine a «été l’un des premiers pays à reconnaître l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et l’Etat de Palestine, et qu’elle s’est toujours tenue aux côtés du peuple palestinien». Il a ajouté que «dans les nouvelles circonstances actuelles, la Chine préconisait de continuer à úuvrer pour un règlement juste de la question palestinienne par le biais de pourparlers pacifiques reposant sur le maintien de l’approche à deux Etats».
En juillet 2017, le président chinois Xi Jinping a présenté une proposition en quatre points sur la question palestinienne, et un an plus tard il a de nouveau exhorté les parties concernées à adhérer au consensus international et à traiter la question de manière juste, a rappelé M. Wang. La Chine «est prête à travailler avec la communauté internationale pour intensifier les efforts visant à promouvoir la paix, innover sur les mécanismes de promotion de la paix et déployer des efforts inlassables pour rechercher une solution globale, juste et permanente à la question palestinienne dans les meilleurs délais», a-t-ajouté.
En ce qui concerne les relations bilatérales, la Chine «apprécie» la participation active de la Palestine à l’Initiative «la Ceinture et la Route» (ICR), encourage les entreprises chinoises compétentes à investir en Palestine et souhaite continuer à soutenir son développement national.
Notant que cette année marque le 30e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales, il a déclaré que la Chine était «prête à unir ses efforts à ceux de la Palestine pour faire progresser les relations bilatérales sous la conduite du consensus atteint par les deux chefs d’Etat». Pour sa part, M. Hamdallah a déclaré que la partie palestinienne «appréciait vivement le soutien indéfectible de la Chine à la juste cause du peuple palestinien et à son objectif, ainsi que sa position juste sur la question palestinienne». La Palestine, a-t-il ajouté, «applaudit la proposition en quatre points présentée par le président chinois et s’attend à ce que la Chine joue un rôle plus important dans la promotion du processus de paix au Moyen-Orient».
La partie palestinienne «est reconnaissante du soutien désintéressé de longue date de la Chine et est disposée à faire bon usage de ses propres avantages dans la réalisation de l’ICR et à rechercher des résultats plus pratiques dans la coopération bilatérale», a-t-il déclaré.
Le Premier ministre palestinien a suggéré que les deux parties «renforcent leur coopération dans des domaines tels que le commerce, les infrastructures, les énergies propres et la formation du personnel».