salonp4

OUVERTURE DU SALON NATIONAL «CARREFOUR EMPLOI ET FORMATION» : Cap sur la lutte contre le marché informel de l’emploi

La 13ème édition du Salon national
« Carrefour Emploi et Formation » a ouvert ses portes, hier à la Safex, à Alger avec la participation de plus de 80 participants et exposants et des représentants des différentes entreprises économiques, publiques et privées ainsi que des organismes institutionnels d’aides à l’emploi de jeunes et à l’entrepreneuriat, des écoles, des centres et des instituts de formation.

Présente à ce salon, l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) expose, à cet effet, ses offres aux jeunes visiteurs afin de créer leurs micro-activités. Selon Dali Hasni, conseiller auprès du directeur général à l’ANGEM, ce salon constitue un lieu de contact entre les entreprises et les organismes institutionnels d’aides à l’emploi pour la prise en charge et le soutien des jeunes désireux de s’informer sur les voies et les moyens de créer des projets ou des micro-activités. Ce dernier nous a expliqué, également, que le financement ANGEM est un dispositif de micro-crédit qui est sous la tutelle du ministère de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, offre aux jeunes la possibilité d’un accompagnement pour la réalisation de leurs projets. Par ailleurs, ce même responsable a fait remarquer que l’ANGEM est un dispositif de micro-crédit. Elle est présente sur tout le territoire national: «Nous avons au total 49 agences de wilayas et plus de 500 cellules d’accompagnements, dirigées par 900 accompagnateurs et qui sont mis à la disposition des jeunes pour accompagner toutes leurs démarches afin de créer leurs micro- activités a fait savoir, M. Dali.
Rencontré, en marge de l’ouverture de ce salon, notre interlocuteur a également mis en évidence l’importance du rôle de l’entrepreneuriat dans ce domaine, comme étant, le seul garant pour l’essor économique du pays. Cette rencontre était aussi une occasion pour lui de revenir sur le marché informel de l’emploi. Il affirmera qu’il est question aujourd’hui d’éradiquer ce fléau qui porte préjudice à l’économie formelle. évoquant une toute autre question, qui concerne les contraintes et les réalités du marché de l’emploi en Algérie, le directeur Sélection et évaluation à l’Institut de formation en électricité et gaz (IFEG), Mouri Nacer, a pour sa part confirmé que ce marché est caractérisé, aujourd’hui, par une forte demande de l’emploi : «à l’opposé, les offres sont minimes par rapport à ces demandes», a-t-il soutenu encore.
Organisé par l’agence de communication et conseil 3C , sous le thème de «Citoyenneté et économie digitale» , le Salon national «Carrefour Emploi et Formation» constitue aussi, selon le commissaire, Dr. Ali Belkhiri, une opportunité, autant pour les demandeurs d’emploi que pour les entreprises à la recherche de profils pour se renforcer en ressource humaine, ajoutant ainsi que d’importantes structures et entreprises économiques publiques et privées prendront par à cet évènement qui se tiendra jusqu’au 31 janvier prochain à la Safex d’Alger.
Belkhiri rappellera, d’autre part, que le nombre de visiteurs enregistrés sur la base de données du salon pour l’édition précédente (2017) a atteint 20 000 : «L’objectif pour l’édition 2019 est de dépasser les 20 000 visiteurs » a-t-il espéré.
Ceci dit, également, que parallèlement à cet évènement, un autre salon de l’emploi se tiendra à partir du 30 janvier dans la wilaya de Batna. Cet évènement sera inauguré par le ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Mourad Zemali et ce dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection de deux jours ( 30 et 31 janvier) des structures relevant de son département ministériel dans la wilaya de Batna. Aussi, le ministre procédera, au cours de cette visite, à la signature de conventions de partenariat entre les secteurs de l’emploi, de la formation, de l’industrie et des opérateurs économiques et industriels locaux, afin d’encadrer et d’anticiper les besoins de sous-traitance pour les micro-entreprises dans cette wilaya.
Zemali participera, en fin de cette visite (le 31 janvier prochain), en compagnie du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique aux travaux du congrès constitutif de l’Union nationale des enseignants universitaires.
Mehdi Isikioune