Ould Abbes

Ould Abbès en a fait l’annonce hier à Tamanrasset : 10 wilayas déléguées promues au rang de wilaya avant fin 2018

Le secrétaire-général du FLN, Djamel Ould Abbès, à dévoilé hier, le nouveau plan de découpage administratif, lors d’une rencontre avec les militants à Tamanrasset. Selon lui, c’est le président de la République qui a demandé au gouvernement de revoir le la carte du découpage administratif actuel concernant les wilayas déléguées et de l’adapter aux réalités démographiques et aux exigences de l’heure. Selon le chef du FLN, cette annonce concernant les nouvelles wilayas bénéficiaires se fera dans quelques semaines, sans donner une date fixe, précisant que le Sud en sera un des principaux bénéficiaires. Les wilayas du sud sont actuellement au cœur des soucis de l’État, preuve en est la récente visite du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, à la wilaya déléguée de Timimoun, pendant laquelle il avait affirmé que ses services s’attelaient à «l’évaluation des différents efforts consentis au niveau des wilayas déléguées», et que « le développement de ces wilayas se poursuivait». Bedou était accompagné à Timimoun par un panel important de ministres et de responsables, dont le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, le ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaâlane et le président directeur général (PDG) de Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour. Bedoui avait affirmé dès son retour à Alger, que le projet de loi relatif aux collectivités territoriales, dont l’élaboration a atteint «une phase avancée», conférera un rôle «pionnier» en matière de missions relatives au développement local, précisant que «l’amendement constitutionnel, initié par le président de la République en 2016, a induit un changement dans le concept de décentralisation, qui est devenu un concept dynamique introduisant les valeurs de participation et de concertation dans l’élaboration des programmes et leur concrétisation sur terrain, d’où la nécessité d’une loi unifiée relative aux collectivités territoriales », et qui « conférera inéluctablement un rôle pionnier aux différentes missions, notamment dans le volet du développement ». Bedoui n’avait à aucun moment donné des précisions sur les wilayas déléguées qui seront promues au rang de wilayas à part entière, ni même donné le nombre des wilayas concernées.
F. O.