Tebboune-Al Sissi

LES DEUX PRÉSIDENTS DISCUTERONT DE LA COOPÉRATION STRATÉGIQUE ET DU SOMMET ARABE D’ALGER : Tebboune reçu chaleureusement par Al-Sissi

Comme prévu la veille, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, est arrivé, hier après-midi en Égypte, dans le cadre d’une visite de travail et de fraternité de deux jours. Aussitôt son avion a atterri sur le tarmac de l’aéroport international du Caire, le chef de l’Etat a été accueilli, en grande pompe et fort chaleureusement, par son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, accompagné de hauts responsable égyptiens. Arrivé en Égypte, le président Tebboune est accompagné d’une importante délégation ministérielle dans le cadre de cette visite qui entend hisser les relations bilatérales au plus haut niveau des relations historiques et politiques unissant les deux pays. Ainsi, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l’économie de la connaissance et des startups, Yacine El-Mahdi Oualid et de la ministre de la Culture et des Arts, Wafaa Chaalal, étaient du voyage présidentiel en terre égyptienne. Les premiers signes de cette visite d’État ont été donnés en janvier 2020 déjà, lorsque le président Tebboune, alors nouvellement élu, a reçu et accepté sans hésiter l’invitation du président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, pour effectuer une visite officielle en Égypte. Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Chokri, avait alors remis cette invitation au Président qui l’avait reçu en audience. Concernant le temps qu’a pris cette visite pour le chef d’État algérien, les observateurs estiment que ce qui serait un retard est dû surtout à la pandémie de Covid-19 qui a chamboulé non seulement l’agenda du président Tebboune mais également celui de tous les chefs d’États dans le monde. Auparavant, soit fin novembre 2021, le général de Corps d’Armée Saïd Chengriha, Chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, s’était rendu en Égypte, en qualité de représentant du président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, pour prendre part au 2e Salon de défense « EDEX-2021″. Pour ce qui est du menu de la visite du président Tebboune en Égypte, au-delà de confirmer l’état excellent des relations historiques et fraternelles entre les deux pays, cette visite permettra de renforcer et de promouvoir davantage la coopération bilatérale et de poursuivre la coordination et la concertation sur les principales questions arabes et régionales d’intérêt commun. Marquées récemment surtout par la coordination et la concertation, au vu des évolutions sécuritaires et politiques dans la région, avec notamment les visites échangées par les chefs de la diplomatie des deux pays, les relations entre l’Algérie et l’Egypte sont considérées comme un modèle de coopération et de solidarité entre les pays arabes et africains. Pour preuve, les contacts sans intermittence et fort soutenus au plus haut niveau des deux États, notamment entre les dirigeants des deux pays. Il s’agit de faire le point et discuter autour des derniers développements de la situation au niveau régional et sur la scène arabe. À commencer surtout par la crise libyenne, voisin commun de l’Algérie et de l’Égypte, la question palestinienne ainsi mise au cœur du prochain Sommet arabe, prévu en Algérie, mais surtout la promotion de l’action arabe commune qui devra prendre forme en perspective de ce sommet. F
. Guellil