L’éradication de l’habitat précaire se poursuit dans la capitale : 500 familles à travers 21 sites relogées

Près de 500 familles occupant des habitations précaires, des espaces pédagogiques, des logements de fonction et des immeubles menaçant ruine à travers 21 sites situés à Hussein dey, Kouba, El Makaria et Mohamed Belouizdad, ont été relogées jeudi dans de nouvelles citées à Birtouta et Douéra et ce dans le cadre de la deuxième phase de la 1e étape de la 24e opération de relogement à Alger.
Dans une déclaration à la presse, le chef de cabinet du wali d’Alger, Mohamed Omrani a indiqué que cette 2e phase, concerne, en effet, 500 familles et la part du lion a été attribuée jeudi aux occupants des espaces pédagogiques et des logements de fonction (277 familles bénéficiaires), afin de libérer les espaces pédagogiques au profit des élèves, en prévision de la rentrée scolaire (2018-2019). Le wali d’Alger Abdelkader Zoukh avait donné des instructions pour réhabiliter ces espaces pédagogiques, directement après leur évacuation afin d’éliminer le problème de la forte concentration d’élèves dans les classes, pour garantir une bonne année scolaire.
L’exécution de la deuxième phase de la 1e étape de la 24e opération de relogement interviendra pour libérer définitivement les logements de fonction, tandis que les classes, les cantines et les autres espaces seront libérés graduellement avant la prochaine rentrée scolaire. L’objectif de la première phase de la 24ème opération de relogement, est d’évacuer certains sites (des bidonvilles) pour accueillir les prochains Jeux africains et garantir une meilleure rentrée scolaire à travers le relogement des occupants de ces structures dans des logements sociaux. Cette opération a permis de récupérer plus de 14 ha de terres qui ont été consacrées à la réalisation de projets de développement, a-t-il dit, ajoutant que les opérations de relogement se poursuivront à la wilaya d’Alger coïncidant avec les fêtes nationales et religieuses conformément à la décision du ministère de l’Habitat, Abdelwahid Temmar. Concernant les sites concernés de l’opération de relogement, Amrani a souligné que la plupart de ces sites se situent dans la commune de Mohamed Belouizdad (Circonscription administrative de Hussein Dey), où il a été procédé au relogement de toutes les familles occupant les immeubles menaçant ruine (100 familles) et plus de 277 autres familles occupant les espaces pédagogiques et les logements de fonction situés au sein des établissements éducatifs au niveau des communes de Sidi M’hamed, Bab El Oued, El Harrach, Hussein Dey, Bir Mourad Rais, Draria, Zeralda, Baraki, Bouzareah, Cheraga, Dar El Beida et Rouiba. Les familles concernées ont été relogées dans les cités 985/1602 logements à Douera, 400 logements à Djenane Sfari (Birkhadem) et la cité 168/1000 logements à Douéra.
Ania Nait Chalal