7.9 C
Alger
25 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

L’entité sioniste veut dissoudre la CPI : Israël au-dessus des lois universelles ?

Le ministre sioniste des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a annoncé qu’avec l’aide de ses alliés son pays chercherait à faire dissoudre la Cour pénale internationale de La Haye (CPI). Les Israéliens qui se croient au-dessus des lois universelles, et qui n’arrêtent pas de bafouer les résolutions des Nations unies se sont «indignés» par la décision de la CPI d’entamer une « analyse préliminaire de la situation en Palestine ». Cette analyse pourrait déboucher sur des accusations de crimes de guerre, envers les dirigeants sionistes. Le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déposé à la CPI une plainte contre Israël. D’après sa requête, il est nécessaire d’enquêter sur les activités des militaires et des politiques israéliens, au cours des affrontements entre les unités palestiniennes et l’armée sionistee dans la bande de Ghaza, l’été dernier. Avigdor Lieberman, dans son arrogance habituelle, a déclaré qu’Israël pourrait « prôner la dissolution de la CPI, en tant qu’institution ne justifiant pas son statut ». Pour lui, jusqu’à maintenant, la CPI ne s’est penchée que sur les crimes commis par plusieurs régimes et mouvements d’opposition en Afrique. L’entité sioniste est aujourd’hui le premier État du club occidental, dont la CPI demande à ce que ses représentants comparaissent sur le banc des accusés. La Haye a ouvert une enquête préliminaire sur les éventuels crimes de guerre commis à Ghaza. « C’est une première démarche officielle qui pourrait aboutir à des accusations contre des dirigeants sur place et en Israël », a déclaré la Cour. » Plus de deux mille personnes ont été tuées à Ghaza, dont un tiers est des civils, bien que Hamas soit le premier à avoir ouvert les hostilités en tirant des roquettes. Israël n’a pas réagi en adéquation, les bombardements de Hamas ont tué un peu plus de deux cent Israéliens et ont détruit quelques bâtiments, alors que les attaques israéliennes ont rasé plusieurs quartiers », a déclaré Ahmed Bakaï, observateur palestinien, qui estime que la plainte déposée à la CPI par Mahmoud Abbas est parfaitement justifiée. En même temps, Israël considère que les requêtes déposées auprès de l’ONU, qui plus est à la CPI, n’amélioreront en rien la situation des arabes palestiniens et ne les fera pas avancer vers l’indépendance. Cette cour a été fondée en 2002, sur la base du Statut de Rome. Elle a pour fonction de poursuivre des individus responsables de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Le Statut de Rome inclut également le paragraphe 49 de la Convention de Genève, interdisant à un État occupant le territoire d’un autre et de le coloniser. Il est à noter que la juridiction de la CPI s’étend uniquement sur les crimes commis, soit sur le territoire des pays qui ont ratifié le Statut de Rome, soit par les citoyens de ces pays. Il est à noter que ni les USA, ni la Russie, ni la Chine, ni l’Inde n’en font partie.
M. B.

Related posts

SEMAINE DE LA LIBÉRATION DE L’AFRIQUE : Le réseau « FemWise-Africa » dénonce les violences marocaines contre les femmes sahraouies

courrier

Après Tunisie – Algérie : un nul et des enseignements

courrier

11 PERSONNES TUÉES PAR LE CO EN TROIS JOURS : La Protection civile donne l’alerte

courrier

Crimes de guerre de l’entité sioniste à Ghaza : Une plainte déposée devant la CPI

Redaction

BELABED FAIT LE BILAN DU BAC : Baisse « significative » des cas de triche

courrier

RÉGLEMENT DU CONFLIT AU SAHARA OCCIDENTAL : Washington pour un processus dirigé par l’ONU

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.