Tebboune

LE PRÉSIDENT GARDE LE CAP SUR L’ÉDIFICATION DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE : « Une Algérie forte, sans corruption, ni haine »

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a appelé, hier, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à « adhérer » aux efforts visant le renforcement et l’immunisation du front social contre les tentatives d’exploitation insidieuse de la situation économique difficile.

«L’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), cette organisation prestigieuse, connue pour sa longue tradition de lutte et de militantisme, est appelée en cette conjoncture marquée par une situation économique difficile et la propagation de la pandémie de Covid-19 et leurs retombées sur la situation sociale sur de larges catégories de travailleurs, à adhérer, comme à son accoutumée, aux efforts visant le renforcement et l’immunisation du front social contre les tentatives d’exploitation insidieuse de cette situation, en semant le doute et la confusion. » Tel est le message du président Tebboune, lu en son nom par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à l’occasion de la célébration du 65ème anniversaire de la création de l’UGTA et du 50ème anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures. Abordant le climat social des travailleurs, le chef de l’État renouvèlle son engagement à prendre en charge, de façon graduelle, les préoccupations. « Nous sommes déterminés à accélérer la cadence de traitement des incidences sociales et à prendre en charge graduellement nos sœurs et frères travailleurs impactés, en veillant constamment au suivi de la mise en œuvre des programmes tracés et des décisions prises à cet effet par les autorités publiques », a affirmé le président Tebboune. Après avoir fait un retour sur les acquis de l’Algérie en matière de souveraineté économique depuis la nationalisation des hydrocarbures, et à cette occasion, d’ailleurs le président de la République a rappelé son engagement de bâtir une Algérie nouvelle, forte, et plus que jamais affranchie des pratiques de corruption et du recul de la morale dans la gestion des affaires publiques. « Je renouvelle mon affirmation de l’année dernière, à la même occasion, de la réitération de mon engagement, avec vous, à hâter l’édification d’une nouvelle République, forte sans corruption, ni haine », a indiqué le chef de l’État dans son message. En la circonstance, le Président a félicité les travailleuses et travailleurs algériens auxquels il dit être attaché aux aspirations d’une Algérie « souveraine et forte, capable, grâce à la volonté de ses loyaux et honorables patriotes, hommes et femmes, de surmonter les difficultés de cette période sensible dans la vie de la Nation ». Enfin, conclut le chef de l’État, « cette volonté nationale saura triompher, les attentes de notre peuple, vaillant, seront concrétisées et l’Algérie aura la place qui lui sied dans le concert des Nations émergentes ».
H. M.