Amine Salah

LE PRÉSIDENT ACTUEL DE LA JEUNE CHAMBRE ALGÉRIENNE DE COMMERCE DU CANADA, AU COURRIER D’ALGÉRIE : «Quatre candidats confrontés dans un débat»

Quatre candidats des partis politiques majoritaires qui brigueront un mandat dans les circonscriptions électorales de la grande région du Québec, (Canada), le 1er octobre, ont donné leur feu vert pour être présents, et répondre aux questions de la diaspora algérienne lors de la première édition du Débat politique, qui se déroulera dans la soirée d’aujourd’hui à l’École nationale de l’administration publique, au Québec.

C’est ce que nous avons appris du co-fondateur et président actuel de la jeune Chambre algérienne de Commerce du Canada, (JCCAC), qui est la partie ayant organisé cet événement. En effet, tel expliqué par Amine Salah, que nous avons joint hier par téléphone, ce rendez-vous, placé sous le slogan « l’avenir économique de la diversité », s’annonce comme un rendez-vous crucial pour la diaspora algérienne et les générations d’Algériens nés au Québec. Il indiquera que « cette soirée se veut être une joute d’idées durant laquelle les quatre représentants des principaux partis politiques du Québec présents discuteront de leur plateforme, et devront répondre aux questions et aux préoccupations de notre diaspora, pour améliorer son quotidien du point de vue économique». Plus explicite, Amine Salah, indique qu’ « on veut savoir, par la tenue de ce débat, ce que les parties politiques majoritaires proposent comme programme et solutions pour notre communauté : solutions au chômage, reconnaissance des diplômes algériens et des retraites pour notre diaspora au Canada ». Par ailleurs, nous avons jugé utile de dire que la province du Québec, -qui est considérée le plus souvent comme l’une des terres d’accueil pour les Algériens-, se dirigera donc dès ce soir vers un rendez-vous important avec la démocratie.
Pas loin de cette optique, Amine Salahaffirme que « la diaspora algérienne est l’une des composantes culturelles qui font la richesse et la diversité de l’identité de cette province et du Canada. Chiffres à l’appui, il indique que la communauté algérienne au Canada compte près de 110 000 personnes, dont la plupart résident dans et autour de Montréal.
Mohamed Amrouni