Le ministère du Transport déploie la solution digitale pour le transport public : L’optimisme de Zaâlane

Le ministère du Transport vient de se mettre au diapason de l’ère de la révolution digitale en se dotant d’un portail électronique dédié au transport public.

Cette nouvelle plateforme, vise à fournir, en temps réels, toutes les informations nécessaires et capables de simplifier aux utilisateurs du système de transport dans le pays, la procédure de déplacement. En parallèle, et toujours dans le but d’atténuer le stress du côté des passagers, l’année en cours s’annonce comme un immense chantier, où plusieurs projets devant être propulsés sur les bonnes rails, car ils seront renforcés avant leur réception, notamment ceux prévoyant un fort engouement, et c’est ce qu’a affirmé le ministre du Transport, Zaâlane, lui-même. En effet, président la cérémonie du lancement de cette plateforme électronique du transport public qui s’est déroulée hier à Alger au centre international des conférences, CIC, le ministre du secteur, Abdelghani Zaâlane, a annoncé, le renforcement prochain de la flotte du métro d’Alger, pour répondre au besoin de transport dans la capitale». Plus explicite, il indique que «les lignes du métro, verront la réception progressive de nouvelles rames de fabrication espagnole.
À rappeler, que l’entreprise du métro d’Alger, a fraîchement fait savoir que «l’arrivée de la première rame au port d’Alger est prévue pour aujourd’hui, dimanche, 24 juin courant».
Pas loin de cette optique, le ministre Zaâlane, a révélé que «la réception de ces nouvelles rames qui se fera à raison d’une rame, par mois, s’inscrit dans le cadre d’un programme tracé afin de répondre aux besoins prévus d’ici le lancement des nouvelles extensions du métro d’Alger vers l’aéroport international d’Alger et du métro vers la commune de Baraki. Dont l’objectif est de réduire le temps d’attente des voyageurs entre les départs.

La durée de vie de la moitié de la flotte aérienne expirera d’ici 2021
S’articulant sur un nouveau bilan établi par le département qu’il dirige, le ministre des transports, Zaâlane, a annoncé le renouvèlement prochain de la flotte aérienne, d’ici avant la fin de l’année 2021. Le nombre d’avions qui seront mis hors services est établi à pas moins de 30 avions.
Mohamed Amrouni