Le lot est composé de téléphones cellulaires piégés, grenades, mines, détonateurs… La redoutable découverte de l’ANP à Bouira

L’Armée nationale populaire a mis la main, hier à Bouira, sur un lot d’explosifs composé d’une trentaine de téléphones portables piégés, de grenades à main, de mines de fabrication artisanale, de détonateurs, ainsi que de matières servant à la confection d’engins explosifs. C’est peut-être l’une des plus importantes découvertes, en la matière, opérées par l’ANP au cours de ces dernières années, dans le nord du pays du moins. C’est dire tout le potentiel terroriste qui ne doit pas être négligé même si les groupes armés n’ont jamais été aussi réduits grâce à l’offensive des troupes militaires, en fort déploiement à travers le territoire national. «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 27 février 2018 à Bouira (1e Région militaire), deux cachettes contenant 29 téléphones portables piégés, 3 grenades, 16 mines de confection artisanale, 33 détonateurs, 350 grammes de matières explosives, des outils de détonation, ainsi que des vivres, des médicaments et divers objets», précise le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Dans le même contexte et lors d’une opération de recherche et de ratissage menée à Skikda (5e RM), un détachement de l’ANP «a découvert 150 kilogrammes d’Ammonitrate, servant dans la préparation des explosifs», tandis qu’un autre détachement «a détruit 11 bombes de confection artisanale à Tébessa». Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale «ont appréhendé 7 narcotrafiquants et saisi 33,9 kilogrammes de kif traité à Sidi Bel Abbès (2e RM), tandis que 1.851 unités de différentes boissons «ont été saisies à Ouargla et El-Oued (4e RM)». D’autre part, un détachement de l’Armée nationale populaire «a intercepté, à Bordj Badji Mokhtar (6e RM), 4 contrebandiers en possession de 13 groupes électrogènes et 9 marteaux piqueurs», alors que 2.040 litres de carburant et 3.959 unités de tabac «ont été saisies à Bechar, Adrar et Tindouf (3e RM)», rapporte également le communiqué.
R. N.