Confinement

LE CONFINEMENT RECONDUIT DANS 31 WILAYAS DE 22H À 5H : Réouverture des marchés des voitures d’occasion, des salles de sport

Le confinement partiel à domicile a été reconduit dans 31 wilayas, à partir d’aujourd’hui pour une période de 15 jours. Également, les horaires de confinement sont réaménagés de 22h00 jusqu’au lendemain à 5h00 du matin et ce dans 31 wilayas du pays, selon un communiqué du Premier ministère. Cette décision rentre dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19. En effet, la mesure de confinement partiel à domicile concerne les wilayas de Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Béchar, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Saïda, Skikda, Sidi Bel Abbès, Annaba, Guelma, Constantine, Mostaganem, M’Sila, Ouargla, Oran, El-Bayadh, Boumerdès, El-Oued, Khenchela, Souk Ahras, Nâama, Aïn Temouchent et Relizane. En revanche, les 27 autres wilayas restantes n’y sont pas concernées. Toutefois, les walis peuvent, les autorités compétentes consultées, procéder au réaménagement de ces mesures de confinement suivant notamment l’évolution de la situation épidémique dans les wilayas, communes ou localités. Le Premier ministre a également décidé de lever la mesure de fermeture, dans les 31 wilayas concernées par le confinement, des marchés des véhicules d’occasion des salles omnisports et les salles de sport, des maisons de jeunes, des centres culturels et les bibliothèques. Par contre, ils demeurent fermés les marchés ordinaires et les marchés hebdomadaires. En conséquence, le dispositif de contrôle par les services compétents doit être de rigueur afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection et de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants. Également, les regroupements et rassemblements publics, comme la célébration des fêtes de mariages et de circoncision et autres événements du genre sont toujours soumis aux mesures de confinement. D’ailleurs, le Gouvernement rappelle la reconduction de la mesure relative au retrait définitif de l’autorisation d’exercice de l’activité pour les salles des fêtes qui enfreignent l’interdiction en vigueur.
F. B.