Lamamra

LAMAMRA REÇU PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO : Les relations bilatérales et la situation en Libye au centre des entretiens

En visite de travail en RPC , après une étape au Congo-Kinshasa, Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, en sa qualité d’envoyé spécial du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a été reçu à Brazzaville par le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguessou, a indiqué le MAE sur twitter. Le chef de la diplomatie algérienne a été longuement reçu en audience par Denis Sassou Nguessou président de la République du Congo, à qui il a transmis un message ‘’cordial d’amitié de la part de son frère le président de la République Abdelmadjid Tebboune « , a-t-il précisé. « Les discussions ont permis de mettre en exergue la détermination qui anime les deux chefs d’Etat d’insuffler une nouvelle dynamique aux liens de fraternité, de coopération et de solidarité qui unissent les deux pays, et leur volonté commune d’œuvrer dans le prolongement de leur engagement panafricaniste en faveur des causes justes et de l’unité du continent « , a souligne le chef de la diplomatie algérienne. L’audience a été l’occasion d’aborder la situation qui prévaut en Libye. Le ministre a informé le président Sassou Nguessou, qui assure la présidence du Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye, des principales conclusions de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye tenue récemment à Alger et des perspectives d’une action conjointe des deux pays pour faire aboutir le processus de sortie de crise et de réconciliation nationale. Ont été également abordées les questions de paix et de sécurité en Afrique, en particulier la situation prévalant dans l’espace sahélo-saharien. « A cet égard, Lamamra a informé le président Sassou Nguessou des propositions présentées par l’Algérie au président en exercice de l’Union africaine dans le cadre de l’accomplissement de son mandat de Coordonnateur de l’Union africaine sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique », ajoute le MAE. De son côté,  » tout en se félicitant de la qualité de relations bilatérales historiques ancrées dans la lutte commune des deux peuples frères pour la décolonisation et l’émancipation du continent, le président Sassou Nguessou a chargé le ministre Lamamra d’exprimer à son frère le président Abdelmadjid Tebboune le plein appui de la République du Congo aux efforts déployés par l’Algérie pour la promotion de la paix, de la réconciliation et de la stabilité en Afrique en général et dans la région sahélo-saharienne en particulier  » ajoute-t-on. Il a tenu également à saluer l’engagement constant de l’Algérie en faveur de la préservation du partenariat entre l’Afrique et le monde arabe. Au cours de son séjour à Brazzaville, le ministre a eu également une séance de travail avec son homologue congolais Jean-Claude Gakosso qui a été élargie à l’ensemble des cadres supérieurs du ministère des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger. Lors des entretiens, les Chefs de la diplomatie des deux pays ont passé en revue l’état des relations bilatérales et les perspectives de leur renforcement. Ils ont également échangé sur les principales questions d’actualité aux niveaux régional et international, en prévision des travaux de l’Assemblée générale des Nations unies et du Conseil exécutif de l’Union africaine.
M. Bendib