Bouteflika-Merkel

« L’Algérie récupérera ses ressortissants qu’ils soient 3 000 ou 5 000 ! » : Le rapatriement, moteur de la visite de Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée hier, à la mi-journée en Algérie, pour une visite officielle centrée sur les questions économiques, migratoires et la lutte antiterroriste. Mais de toute évidence, une question «était inscrite dans l’agenda de Merkel dans l’urgence : le rapatriement des migrants algériens en situation irrégulière en Allemagne.

Mme Merkel a été accueillie à l’aéroport par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, avec qui elle devait s’entretenir et déjeuner. L’AFP n’a pas été autorisée à être présente à l’aéroport.
Mme Merkel a évoqué avec les responsables algériens le «partenariat bilatéral économique et commercial» entre l’Algérie et l’Allemagne, «appelé à s’élargir et s’approfondir». La Libye, la situation au Mali et au Sahel, ainsi qu’au Proche-Orient, et des questions liées à «la migration» et au «terrorisme transfrontalier», ont meublé les soucis de Merkel. Enfin le Premier ministre Ahmed Ouyahia et la Chancelière allemande Angela Merkel ont animé une conférence de presse au Centre international des conférences. Interrogé par une journaliste allemande sur la question de rapatriement des ressortissants algériens en situation irrégulière en Allemagne, Ahmed Ouyahia a affirmé que « l’Algérie récupérera ses enfants qu’ils soient au nombre de 3 000 ou de 5 000 ». Cependant, ce rapatriement est soumis à des conditions que la partie allemande accepte. Selon le Premier ministre, pour l’instant seuls 700 Algériens en situation irrégulière sont identifiés. Air Algérie est en train de les rapatrier à raison de 5 ressortissants par vol, sachant qu’Air Algérie fait Frankfort-Alger 5 fois par semaine. «Nous n’acceptons pas de vols charters», a déclaré Ahmed Ouyahia, affirmant que cette mesure ne concerne pas uniquement l’Allemagne. Ouyahia propose, cependant, que la compagnie allemande Lufthansa participe à ce rapatriement, ce qui ferait avancer les choses, surtout que cette compagnie fait Frankfort-Alger à raison de 12 vols par semaine.
I.M. Amine

CONCERTATION BILATÉRALE DE HAUT NIVEAU
Le président Bouteflika reçoit la chancelière allemande Merkel
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a reçu hier, à Alger, la chancelière allemande, Angela Merkel, qui effectue une visite officielle en Algérie. L´audience s´est déroulée en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales, et de l’Aménagement du Territoire, Noureddine Bedoui, et du ministre de l´Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.
La visite de Mme Merkel à Alger, qui s’inscrit dans le cadre de la concertation bilatérale de haut niveau, « vient renforcer les relations d’amitié et de coopération qui existent entre l’Algérie et la République d’Allemagne, et qui connaissent un développement appréciable dans tous les domaines, illustrées notamment par les nombreuses visites échangées entre les hauts responsables de part et d’autre», avait indiqué la présidence de la République.
Cette rencontre au sommet constituera «une opportunité nouvelle» pour les deux parties de poursuivre au plus haut niveau des deux États, la concertation et la réflexion engagées de longue date sur la promotion et l’affinement du dialogue politique bilatéral, ainsi que la mise en perspective d’un partenariat bilatéral économique et commercial important, appelé à s’élargir et s’approfondir au cours de la période à venir.
R. S.