Al Arabiya

L’ALGÉRIE LUI RETIRE SON ACCREDITATION POUR DÉSINFORMATION ET MANIPULATION : Al-Arabiya hors-champ médiatique

La chaine Al-Arabiya n’a plus désormais droit de cité en Algérie. Et pour cause, déjà avertie par le passé pour ses égarements dans le traitement de l’information non respectueuse des lois du pays d’accueil,  le média saoudien venait à perdre son accréditation en Algérie, sur décision des autorités compétentes. « Le ministère de la Communication a décidé samedi de retirer l’accréditation octroyée à la représentation à Alger de la chaîne de télévision d’information arabe « El Arabia », indique un communiqué du département dirigé par Ammar Belhimer.
Derrière cette décision qui mis en touche la chaîne saoudienne en exercice en Algérie depuis quelques temps, « le non-respect par cette chaîne des règles de la déontologie professionnelle », outre, ce qui est une dérive gravissime, son recours à la « désinformation et à la manipulation », précise le ministère de la Communication.
À souligner, cette chaine propriétaire du groupe médiatique MBC, avait déjà été avertie en septembre 2020 par les autorités algériennes, comme nous l’avions rapporté dans notre édition du 8 septembre 2020 sous le titre : « Al Arabiya indésirable, Al Jazeera de retour ! » Mais, visiblement, Al-Arabiya n’a pas pris au sérieux les mises en gardes qui lui avaient été adressées, et continuait depuis lors à cumuler les maladresses médiatiques, dont les dernières consistent en une entreprise de désinformation à l’encontre de notre pays.
Il convient de rappeler enfin que d’autres chaînes de télévisions ont été interdites d’exercice en Algérie.
La plus récente est la chaîne France 24 qui s’est vue retirer son accréditation en juin dernier et avant elle M6 étant déclarée indésirable.
F. B.