ministère de la culture algérie

Journée nationale de la Mémoire : Un riche programme mis en place

Le ministère de la Culture et des Arts a tracé, à travers ses directions de wilayas, un programme culturel et artistique riche et varié, à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la Mémoire commémorant le 77e anniversaire des massacres du 8 mai 1945, indique un communiqué du ministère.
à ce titre, la direction de la culture de la wilaya d’Alger sera au rendez-vous avec plusieurs activités prévues au profit des enfants, dont des ateliers artistiques et intellectuels, ainsi que des excursions au niveau des deux musées
d’El-Moudjahid et de l’armée, en sus des expositions-photos et des foires du livre historique, avec la participation de plusieurs associations. Pour sa part, la direction de la Culture d’Adrar a mis en place une variété d’activités des chants nationaux, des expositions-photos historiques et des concours intellectuels sur les massacres du 8 mai, et ce pour « les rappeler et encourager la recherche sur l’histoire de la Révolution de libération ».
Dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, plusieurs activités sont prévues, dont une exposition des livres historiques, des pièces théâtrales, des concours et des conférences sur ce massacre, lesquelles témoignent des atrocités de la colonisation française, en sus de l’organisation d’une journée d’étude sur la relation entre la culture et l’histoire.
De son côté, la direction de la culture de Blida a programmé, à cette occasion, des chants nationaux et deux spectacles, théâtral et musical, ainsi qu’une foire du livre historique, outre la programmation d’une série de films documentaires sur l’histoire de l’Algérie.
La direction de la culture de Tamanrasset a , quant à elle, tracé un programme comprenant la diffusion des chants nationaux, l’organisation d’une conférence sur la mémoire nationale et la projection d’un film documentaire sur l’histoire de l’Algérie, ainsi que l’organisation des expositions-photos, des foires du livre historique et des activités au profit des enfants.
D’autre part, la direction de la culture de Béjaïa a prévu la projection d’un film cinématographique sur les massacres du 8 mai et l’organisation d’une exposition sur ces massacres et des activités dédiées aux enfants, alors que celle de Tlemcen sera au rendez-vous avec des expositions-photos et des foires du livre historique.