AT

Internet : offre spéciale pour les abonnés de la wilaya de Blida

Les abonnés à l’internet haut débit (ADSL) de la wilaya de Blida, en confinement général depuis ce mardi pour minimiser les risques de propagation du coronavirus, bénéficieront d’une avance de 10 jours d’internet en composant le 1500, a-t-on appris auprès d’Algérie Télécom (AT). «L’ensemble des abonnés à l’ADSL de la wilaya de Blida, qui doivent recharger leurs comptes, bénéficieront, à partir de ce mardi, d’une avance de 10 jours d’internet en composant le 1500», a déclaré à l’APS le P-dg d’Algérie Télécom, Anouar Mohamed Benabdelouahad. Algérie Télécom s’est engagée également à ne couper aucun compte internet de ses abonnés de cette wilaya durant cette période. L’opérateur public avait déjà annoncé le lancement de promotions «avantageuses» pour ses clients qui utilisent le e-paiement (paiement électronique) afin de leur éviter les déplacements vers ses agences et minimiser les risques de propagation du coronavirus. AT avait aussi indiqué que la date d’échéance de paiement des factures téléphoniques de ses abonnés va être prolongée d’un mois, précisant que ces paiements peuvent être effectués en utilisant l’application mobile d’Algérie Télécom ou son espace clients (https://ec.algerietelecom.dz). L’opérateur avait rappelé aussi que d’autres services permettent à ses clients de recharger à distance en utilisant une carte de recharge par le biais du 1500 à partir d’une ligne téléphonique fixe ou mobile. Par cette initiative, AT vise à «améliorer et à renforcer l’expérience client de ses abonnés et démontre par la même occasion qu’elle est à l’écoute de leurs attentes et surtout soucieuse de leur sécurité vis à vis de la pandémie mondiale résultant du coronavirus».

Facebook, plus utilisé que jamais, perd des revenus publicitaires
Facebook voit son activité augmenter et ses revenus s’effriter à mesure que les centaines de millions de personnes confinées dans le monde à cause de la pandémie de coronavirus passent plus de temps en ligne, a annoncé le réseau social mardi. «Dans de nombreux pays fortement affectés par le virus, le volume de messages échangés a plus que doublé en un mois», indiquent Alex Schultz et Jay Parikh, deux vice-présidents du groupe, dans un communiqué. L’explosion des usages numériques concerne aussi les appels audio et vidéo via WhatsApp et Messenger. En Italie, foyer de l’épidémie en Europe, «le temps passé dans des appels en groupe (avec 3 participants et plus) a bondi de 1.000% pendant le mois dernier». Cette tendance va continuer alors que de nombreux autres pays européens, américains et africains appliquent désormais des consignes de confinement. Plus de 2,6 milliards de personnes dans le monde sont appelées à rester chez elles. Pour le réseau mondial dominant, cette hausse de la fréquentation ne se transforme pas en hausse des revenus, au contraire. «Nous ne déri vons pas de profit des services dont les utilisateurs se servent plus que d’ordinaire, et nous voyons notre activité publicitaire s’affaiblir dans les pays qui prennent des mesures draconiennes pour diminuer la propagation du Covid-19», expliquent M. Schultz et M. Parikh Sans compter la pression accrue sur les serveurs, et toutes ses équipes, des ingénieurs aux modérateurs qui travaillent de chez eux pour s’assurer que les applis du géant des technologies restent «rapides et fiables», malgré les «records quotidiens». Comme Netflix ou YouTube, la plateforme a dû se résoudre à réduire temporairement le débit pour les vidéos sur Facebook et Instagram dans certaines régions.

Arrestation de deux individus pour tentative de cambriolage d’un magasin à Ouled Fayet (Alger)
Les éléments de la Gendarmerie nationale (GN) ont arrêté au cours des dernières 24 heures deux individus ayant tenté de cambrioler un magasin à Ouled Fayet (Alger Ouest), indique mardi un communiqué des mêmes services. «Après avoir reçu un appel sur le numéro vert de la GN faisant état d’une tentative de cambriolage d’un magasin à la commune d’Ouled Fayet par une bande criminelle bardée d’armes blanches, les éléments de la brigade territoriale de la GN d’Ouled Fayet, appuyés des éléments de la section de sécurité et d’intervention (SSI) de Chéraga, ont réussi à arrêter les deux suspects et saisir deux bouteilles de gaz butane et des armes blanches utilisées dans des opérations de cambriolage et d’agression», précisé le communiqué.

Trois narcotrafiquants arrêtés et 611 kg de kif traité saisis à Nâama
Trois narcotrafiquants ont été arrêtés et 611 kg de kif ont été saisis, mardi, par un détachement combiné de l’Armée nationale populaire (ANP) en coordination avec les services des Douanes à Nâama, indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN) : «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée et dans la dynamique des opérations visant à endiguer la propagation du fléau des drogues dans notre pays, un détachement combiné de l’Armée nationale populaire a arrêté en coordination avec les services des Douanes à Nâama (2ème Région militaire), le 24 mars 2020, trois (3) narcotrafiquants et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à 611 kilogrammes», précise le communiqué.

Trois morts et deux blessés sur les routes en 24 heures
Trois (3) personnes ont trouvé la mort et deux (2) autres ont été blessées dans cinq (5) accidents de la circulation enregistrés durant les dernières 24 heures au niveau national, selon un bilan rendu public mercredi par les services de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré à Bouira où une (1) personne est décédée et deux (2) autres ont été blessées suite à deux (2) accidents de la route survenus au niveau des communes de Lakhdaria et Djebahia, note la même source. Par ailleurs, une (1) personne est décédée intoxiquée au monoxyde de carbone émanant d’un appareil de chauffage à Sétif, tandis que neuf (9) autres personnes ont été secourues suite à l’inhalation du même gaz émanant d’appareils de chauffages et chauffe-eaux à Bordj Bou Arreridj, Nâama et Médéa, précise la Protection civile.

Lutte contre la spéculation à Aïn Defla : cinq personnes arrêtées et 220 qx de farine saisis
Les éléments de la brigade de la Gendarmerie nationale de Aïn Defla ont arrêté dimanche cinq personnes s’adonnant à la spéculation sur des produits alimentaires soutenus par l’État, saisissant 220 qx de farine et 440 bouteilles d huile végétale, a-t-on appris lundi du Groupement local de ce corps de sécurité. Au cours d’une patrouille au niveau du tronçon de la route nationale (RN) n° 4 reliant Arrib à Aïn Defla, les gendarmes ont intercepté 4 camions et un véhicule utilitaire transportant respectivement 220 qx de farine et 440 bouteilles d’huile végétale, a-t-on précisé. En l’absence des factures inhérentes à la marchandise, les conducteurs des cinq camions ont été conduits à la brigade de la Gendarmerie de Aïn Defla en vue d’approfondir les investigations, a-t-on fait savoir.

Récupération de 3200 paires de gants volées de l’hôpital à Sidi Bel-Abbès
La sûreté de wilaya de Sidi Bel-Abbès a annoncé, lundi, la récupération d’un lot de 3 200 paires de gants volées par quatre individus du Centre hospitalo-universitaire «Abdelkader Hassani».
Cette opération a été concrétisée sur la base d’informations faisant état de la présence d’un groupe d’individus s’apprêtant à commettre un vol au niveau de l’hôpital indiqué, a-t-on précisé de même source. Les mis en cause ont été arrêtés au centre-ville de Sidi Bel-Abbès en possession des gants volés, fait-on savoir, signalant qu’il s’agit d’un agent de sécurité de cet hôpital, de son frère et de deux mineurs. Selon la même source, les investigations ont révélé que ces quatre individus avaient l’intention d’écouler les produits volés, profitant de la conjoncture sanitaire marquée par une forte demande pour les articles d’hygiène recommandés en prévention du coronavirus.