inondationp2

INONDATIONS, DÉGATS, ROUTES BLOQUÉES ET CIRCULATION DU TRAMWAY INTERROMPUE : Alger sous les eaux pluviales !

Les fortes pluies et les orages qui ont sévit pendant la nuit de lundi à mardi ont fait des dégâts dans plusieurs wilayas du pays, notamment celle d’Alger.

Les trombes d’eau qui se sont accumulées depuis la nuit de lundi dernier ont eu pour conséquences directes de provoquer de nombreuses inondations et des routes coupées. À Alger, la circulation automobile a été fortement touchée avec des bouchons qui se sont constitués le long de plusieurs axes à Chéraga, Hussein-Dey, Bir Mourad-Raïs, Alger-centre, Dar El-Beida et Saoula, en raison d’importants cumuls de pluies en seulement quelques heures. Les intempéries ont provoqué des torrents très forts : le niveau d’eau sur les routes étaient monté et des ponts et trémies étaient complètement inondés. La circulation du tramway a été partiellement interrompue, hier, en raison des fortes inondations. « Nous informons notre aimable clientèle que le service tramway a enregistré aujourd’hui 8 septembre 2020 [note publiée pour la journée d’hier] depuis le début du service, une perturbation du trafic en raison des inondations sur la voie du tramway entre les stations Ruisseau et Cinq-Maisons. Le service voyageurs a été maintenu entre les stations Cinq-Maisons et Dergana Centre. Soyez prudent ! », a indiqué, hier, une note de SETRAM d’Alger. Les eaux ont complètement rempli la trémie au niveau du pont de Ruisseau donnant sur Hussein-Dey, la transformant en une véritable rivière, impraticables à la circulation automobile. Les dégâts étaient si forts que des crevasses se sont créées, rendant impossible la circulation sur les deux voies de la rue. Des responsables et officiels de la wilaya d’Alger se sont déplacés, hier matin, sur place pour constater l’ampleur des dégâts. Deux automobilistes ont été pris au piège au niveau de ce point, mais heureusement sans pertes humaines. « Nous avons intervenu au niveau de pont de Ruisseau – Hussein Dey, nous avons enregistré une remontée du niveau d’eau et aussi deux véhicules coincés à l’intérieur. Le premier véhicule a été ressorti par son chauffeur, alors que le deuxième est toujours coincé et renversé », nous a indiqué, hier, le lieutenant Khaled Benkhalfallah, responsable de la cellule de communication à la direction de la Protection civile d’Alger. « Nos éléments vont la remorquer dès qu’ils terminent l’opération de l’absorption des eaux avec l’aide de nos collègues de l’ASROUT [Etablissement de maintenance des réseaux routiers et assainissement de la wilaya d’Alger] et la SEAAL », a-t-il poursuivi, affirmant aussi qu’aucune victime n’est à déplorer. Par mesures de sécurité, le lieutenant Khaled Benkhalfallah recommande aux conducteurs d’être vigilants et prudents sur les routes.
« Même si le conducteur se trouve coincé pendant longtemps dans un embouteillage, il ne faut pas qu’il accélère une fois sorti du bouchon, car cela pourrait provoquer un accident au conducteur lui-même et aussi à sa famille qui l’accompagne », a-t-il recommandé. Selon le même responsable de la Protection civile, les fortes chutes de pluies de la nuit du lundi dernier ont rendu les conditions de circulation difficiles, ce qui explique les kilomètres de bouchons qui se sont constitués sur plusieurs axes routiers de la capitale. « Quand les conducteurs tombent sur des flaques d’eaux et des tronçons inondés ils freinent et réduisent la vitesse de la voiture. Cela crée évidement des bouchons à l’intérieur d’Alger et au niveau de ses accès », a-t-il indiqué. Afin d’éviter les accidents à cause des conditions de circulation très délicates provoqués par les intempéries, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a appelé, hier, les citoyens à faire preuve de prudence et de vigilance. « À cet égard, la Direction générale de la Sûreté nationale rappelle aux conducteurs de poids lourds, véhicules, bus de transport en commun et motos, la nécessité de respecter les règles de conduite et d’être prudent, de réduire la vitesse de manière à permettre une maitrise du véhicule, tout en respectant l’intervalle de sécurité entre les véhicules, ainsi que de s’assurer de la sécurité des pneus du véhicule, du système de freinage, des feux, et éviter toute forme d’arrêt et de stationnement aléatoires », a recommandé la DGSN dans un communiqué. Pour tout signalement d’un accident ou pour demander des informations, les citoyens peuvent contacter la Police via le numéro vert (1548) ou via la page de la DGSN sur les réseaux sociaux.
Hamid Mecheri