Banque

IMPACT DE LA PANDÉMIE SUR LE MARCHÉ FINANCIER : La Banque d’Algérie prolonge les mesures exceptionnelles

La Banque d’Algérie a annoncé la prolongation des mesures exceptionnelles de réduction de certaines des dispositions conservatoires appliquées aux banques et institutions financières qu’elle avait prises au cours du dernier mois d’avril jusqu’à la fin de l’année en cours. Dans son communiqué, la BA a fait savoir que cette décision vise à atténuer les répercussions de l’épidémie de Covid-19 sur le secteur économique national et de garantir les exigences de base pour assurer la continuité de l’activité économique, les mesures exceptionnelles relatives à la réduction de certaines des dispositions de précaution appliquées aux banques et institutions financières qui ont été prises en avril dernier. La même source a expliqué que ces mesures visent également à réduire le facteur de liquidité minimum et à dispenser les banques et les institutions financières de l’obligation de constituer l’appui de sécurité. Parmi les mesures exceptionnelles prises, il est question également du report de paiement « des encours de crédit ou le rééchelonnement des prêts » accordés aux clients affectés par l’impact de la pandémie du Covid-19, en plus de la poursuite du financement au profit des bénéficiaires des procédures de report ou de rééchelonnement des cotisations. La Banque d’Algérie a assuré , par ailleurs, ses clients que dans sa démarche de suivi de l’évolution sanitaire dans le pays, et donc son impact sur la vie économique des sociétés et entreprises nationales, qu’elle s’engage à prendre «  les décisions et mesures  appropriées » notamment en cas de la persistance des besoins pour assurer le bon fonctionnement de l’économie nationale.
K. B.