inscriptions universitaires en algérie

NOUVEAUX BACHELIERS : Les inscriptions universitaires ouvertes le 24 octobre

Il est prévu l’ouverture des inscriptions pour les nouveaux bacheliers 2020/2021 dans une semaine, soit du samedi 24 octobre au 18 novembre prochain. Lors de ces inscriptions tout se fera en ligne, y compris le paiement des frais d’inscription.
En effet, le ministère de l’Enseignement supérieur a annoncé hier que les inscriptions universitaires pour les nouveaux bacheliers, 2020/2021 débuteront samedi prochain, à cause de la pandémie du Coronavirus, alors que les habituelles portes ouvertes se dérouleront à distance du 15 au 25 octobre. Selon Le guide du nouveau bachelier, la première phase des inscriptions ou préinscriptions se déroulera en deux jours, du 24 au 26 octobre, suivra ensuite la phase des confirmations des premières inscriptions du 27 au 28 octobre. L’étude des vœux exprimés par les nouveaux bacheliers, quant à elle, est prévue du 29 octobre au 5 novembre, avec proclamation des résultats de l’orientation le jour même, c’est-à-dire le 5 novembre, alors que les rendez-vous pour les candidats aux Grandes écoles sont programmés du 06 au 10 novembre. La deuxième phase des inscriptions, qui concerne les étudiants dont les choix n’ont pas été acceptés, faute d’une moyenne nécessaire, se déroulera du 06 au 08 novembre pour l’examen des recours, dont les résultats sont attendus le 13 novembre. Par ailleurs, la liste des détenteurs du Bac avec 9 de moyenne dont on ne connait pas encore le nombre exact, doit obliger le ministère à l’introduire dans le logiciel « un nouveau processus technique» qui bousculera quelque peu le travail de sélection ou d’affectation effectué depuis plus de 5 ans sur 3 variantes, à savoir la note supérieure, la moyenne et la basse qui jusque-là était arrêtée à 10/20.
Il convient de rappeler que la circulaire de cette année, qu’on dit prête à 90%, introduit deux nouveautés, la première concerne la fiche de vœux dont le nombre est de 4 employée depuis plus de 5 ans est élargi à 6 et va jusqu’à 10 vœux. Selon les explications du ministère «à partir de cette rentrée, les bacheliers dont la note de réussite est haute devraient se suffire de 6 vœux pour choisir une filière contrairement à ceux dont la note moyenne ou basse à qui la circulaire permet de le faire sur une fourchette de 10 vœux».
Une fois leur fiche de vœux enregistrée, les nouveaux bacheliers seront donc affectés par le logiciel sur la base de la moyenne qu’ils ont obtenue au Bac. La deuxième nouveauté devant figurer dans la circulaire consacre le changement de la note minimale «nationale» qui a prévalu jusque-là à l’affectation des nouveaux étudiants à certaines spécialités qui ont toujours connu de grandes affluences (architecture, informatique), par des notes minimales «locales». Les étudiants qui y postuleront seront affectés selon le nombre des places pédagogiques qu’offrent les universités du pays. Une fois ces dernières combles, l’étudiant pourrait être affecté dans une autre wilaya où il y a encore des places pédagogiques libres dans ces filières « de haute tension ». Il pourrait donc être appelé à sortir de sa wilaya pour entamer son cursus universitaire dans une autre et être hébergé en résidence universitaire.
Sarah Oubraham