LAMAMRA

IL S’EST ENTRETENU AVEC SES HOMOLOGUES SUD-AFRICAIN ET ANGOLAIS AU TERME DE SA MISSION À KIGALI : Lamamra blinde son portefeuille diplomatique

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger Ramtane Lamamra s’est entretenu à Kigali au terme de la réunion interministérielle Union africaine (UA)-Union européenne (UE), mardi, avec ses homologues, sud-africaine Naledi Pandor et angolais Titi Antonio, a indiqué un communiqué du MAE. Lamamra « a abordé avec la ministre des relations internationales et de la coopération de la République d’Afrique du Sud les préparatifs en cours des rencontres bilatérales prévues et un nombre de questions politiques et sécuritaires concernant le continent africain », précise la même source.
Le chef de la diplomatie algérienne a, par ailleurs, convenu avec son homologue angolais d’entamer la préparation de la prochaine session de la commission mixte algéro-angolaise. Les deux parties ont échangé les vues sur des questions africaines et internationales d’intérêt commun.
Il est à rappeler que concernant la réunion UA-UE dont les travaux ont pris fin mardi, les deux responsables avaient souligné « la nécessité de poursuivre la coordination entre les pays africains pour la mise en œuvre des recommandations de la rencontre interministérielle  et d’œuvrer, à inscrire toutes les initiatives de coopération et de partenariat dans le cadre du renforcement des politiques et des programmes de développement mis en place par les États africains et à développer le partenariat entre l’Afrique et l’Europe en parallèle avec les autres partenariats internationaux ». À son arrivée à Kigali, Lamamra a été reçu à par le Président rwandais, Paul Kagame, auquel il a transmis un message du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Lamamra a transmis au Président rwandais les salutations fraternelles et un message du Président Tebboune, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Pour sa part, le Président Kagame s’est félicité de la décision du Président Tebboune d’ouvrir une ambassade à Kigali, exprimant sa volonté de renforcer la représentation diplomatique et la coordination entre l’Algérie et le Rwanda tout en faisant part de son souhait « de rencontrer son frère le Président Tebboune ».
Les deux parties ont abordé les relations entre l’Algérie et le Rwanda, les moyens de leur renforcement et les développements politiques, sécuritaires et celui du Continent africain, notamment les questions qui seront soulevées lors de la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement, membres de l’Union africaine lors du Sommet prévu pour février 2022, ajoute la même source. Concernant la réunion ministérielle UA-UE tenue à Kigali, les deux parties ont mis l’accent sur la nécessité d’ « unir les rangs et unifier les positions des Etats africains en vue de cristalliser une vision claire et une stratégie globale établissant un partenariat équilibré à long terme avec l’UE ».
F. B.