Bounedjah-1-681x485

Il ne quittera pas Al Sadd cette saison : La lettre de libération de Bounedjah fixée à 15 millions d’euros

Comme on pouvait s’y attendre, l’attaquant algérien, Baghdad Bounedjah, terminera la saison au sein de sa formation qatarie d’Al Sadd, un choix motivé par des considérations sportives et aussi financières.

Pourtant, depuis l’ouverture du mercato hivernal, le nom de Bounedjah (27 ans), sacré récemment meilleur joueur algérien de l’année précédente, revient avec insistance du côté de l’O Marseille. L’avant-centre d’Al Sadd réalise une superbe saison avec 59 buts en 2018 et cette saison en championnat du Qatar, il en est à 29 buts en 14 matchs. Et selon des informations rapportées par la presse française, le club phocéen était prêt à mettre sur la table 5M€ pour attirer l’attaquant algérien qui empile les buts avec Al Sadd. Il a également songé à un prêt à la seule condition d’y inclure une option d’achat obligatoire. Meilleur buteur du championnat du Qatar la saison passée, meilleur buteur de la Champions League asiatique et il vient de battre le record historique de buts inscrits dans le championnat local avec 29 buts en seulement 14 journées, Bounedjah vaut plus cher aux yeux de la direction d’Al Sadd. Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec Al-Sadd, qui a versé 3,5 M€ pour le recruter il y a trois ans, l’attaquant international algérien ne sera libéré que contre 15 millions d’euros. C’est du moins ce que Bounedjah lui-même a révélé, estimant que le club français n’est pas en mesure de s’acquitter de cette somme. «Effectivement, j’ai reçu des offres et la direction d’Al-Sadd en a pris connaissance, a-t-il expliqué. Mon club a posé ses conditions pour me libérer, et il s’avère que l’OM n’était pas capable de les satisfaire. Je vais donc poursuivre avec Al Sadd. Je préfère me concentrer sur le reste de la saison et penser à mon avenir après. Si une offre d’un club européen meilleur qu’Al-Sadd me parvient, je m’en irai, mais si c’est un club moyen qui me sollicite, je resterai au Qatar. » Et d’ajouter : « Je ne peux pas évoquer ce volet, on est encore loin du Mercato estival. Je suis sous contrat et je dois être à la hauteur de la confiance des dirigeants de mon club. Moi, comme je l’ai dit, je travaille à fond et mon seul souci est d’arriver à enchaîner les buts pour le bien de mon équipe, et si mon avenir se fera ailleurs, ça ne dépendra pas uniquement de moi». Outre Marseille, Lille et Nantes pourraient apparemment essayer de le récupérer durant la prochaine période des mutations.
Il faut dire que l’enfant d’Oran n’est pas du tout ‘’fâché’’ pour avoir été privé d’aller monnayer son talent en Europe, surtout en cette période précédant la CAN. «Le fait de rester dans mon club à quelques mois du rendez-vous africain me garantit la stabilité. J’envisage de réussir ma deuxième participation dans une coupe d’Afrique des Nations et qui pourrait m’ouvrir des portes bien meilleures pour jouer en Europe la saison prochaine, car ma conviction reste toujours la même, à savoir partir dans un club européen de renom ou rien», a-t-il précisé.
Hakim S.