Train

ACCIDENTS FERROVIAIRES : Un homme mortellement percuté par un train à El-Harrach

Un homme de 43 ans a trouvé la mort jeudi dernier à Oued Semmar, non loin de la gare d’El-Harrach. Il a été heurté par un train de voyageurs qui circulait dans le sens Thénia – Alger-Centre, dans la matinée à 9H 30. La victime était en train de marcher sur la voie ferrée. Selon certains témoignages recueillis, la victime pourrait avoir volontairement mis fin à ses jours en se jetant sous le train. D’autres témoignages ont fait savoir que la victime a été surprise au moment de sa traversée de la voix ferrée par un train, elle a tenté de s’enfuir sans pouvoir y arriver malheureusement. Le trafic a été interrompu dans les deux sens durant deux heures pour permettre l’intervention de la Protection civile. La victime a été transférée à la morgue du cimetière d’El Alia. Une enquête a été diligentée par les services de sécurité pour définir les circonstances de ce drame tragique. Les voyageurs en surcharge, présents dans le train concerné, arrêté en pleine voie entre les gares de Oued Semmar et El-Harrach, ont été contraints de continuer leur parcours à pieds en marchant sur la voie jusqu’à la gare d’El-Harrach afin de pouvoir opter ensuite pour le métro ou les bus. L’arrêt de la circulation a engendré l’annulation de plusieurs trains au grand dam des passagers. Les gares s’engorgeaient durant toute la matinée de jeudi dernier sans que les usagers se voient fournir une quelconque information, ni explication sur les motifs de ce retard par les agents de la SNTF. Le trafic n’a repris que dans l’après-midi. Il faut rappeler que le lieu de l’accident a été le théâtre de plusieurs accidents similaires, dont la plupart ont été mortels. Beaucoup d’habitants des cités et quartiers environnants à la gare d’El-Harrach préfèrent s’y rendre ou partir en traversant la voie ferrée au risque quotidien de leurs vies. Le mouvement des traversées des piétons est très dense d’autant qu’un marché se trouve aussi tout près de cette gare. Chaque semaine, on y compte pratiquement une victime happée par un train, alors que les responsables de la gare n’ont pas procédé encore à la sécurisation de ce passage à niveau très prisé. Entre-temps, le bilan devient très lourd.
Hamid Mecheri