Gourcuff dans l’embarras

Confronté à un véritable casse-tête chinois en raison de la défection de plusieurs joueurs, le sélectionneur de l’équipe nationale Christian Gourcuff sera dans l’embarras pour monter une équipe conquérante et compétitive en vue du match aller face à la Tanzanie, samedi à Dar es Salaam dans le cadre du 2e tour des éliminatoires du mondial 2018 de football en Russie.
Et pour cause. Pas moins de cinq joueurs vont devoir faire l’impasse sur ce rendez-vous crucial : Hilal Soudani, Sofiane Feghouli, Yacine Brahimi, Ryad Boudebouz et Djamel Mesbah. Les deux premiers cités sont d’ores et déjà forfaits pour les deux matchs, alors que les autres pourraient être prêts pour le match retour prévu à Blida (19h15) le mardi 17 novembre. Pour le milieu défensif Nabil Bentaleb, qui venait de reprendre les entraînements avec son club de Tottenham après une longue absence, sa participation pour le match aller face aux « Taifa Stars » est incertaine. Devant cette situation, le coach national sera dans l’obligation de revoir sa copie, notamment dans le secteur de l’animation du jeu où les absences de Feghouli, Brahimi et Boudebouz seront certainement préjudiciables. Dans le secteur défensif, le retour d’Aissa Mandi a été salué par les observateurs et devra permettre à la charnière centrale de retrouver une certaine stabilité, après avoir été contestée au terme des deux derniers matchs amicaux disputés en octobre à Alger face à la Guinée (défaite 2-1) et au Sénégal (victoire 1-0). Mandi, qui a dû s’éloigner des terrains pendant six semaines en raison d’une blessure au genou, devrait retrouver sa place dans le onze type pour former l’axe central avec le capitaine Carl Medjani. Le jeune Ramy Bensebaini (Montpellier/France), appelé pour la première fois chez les Verts, peut également postuler à une place de titulaire dans ce compartiment. Le forfait de Mesbah a contraint le technicien breton à battre le rappel du sociétaire de l’USM Alger, Brahim Boudebouda, qui sera la doublure de Ghoulam au poste de latéral gauche. Au niveau de l’attaque, les espoirs vont se reposer sur Islam Slimani, très en verve ces derniers temps avec son club du Sporting Lisbonne (division 1 portugaise). Gourcuff, très contesté après les sorties face à la Guinée et au Sénégal, est appelé à monter une équipe « séduisante » qui devra vaincre et surtout convaincre, pour effacer l’image terne laissée en octobre dernier.
La sélection nationale a entamé dimanche un stage au centra technique national de Sidi Moussa, avant de s’envoler jeudi (11h30) pour la Tanzanie à bord d’un avion spécial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>