Exploitation illégale des plages à Alger

Exploitation illégale des plages à Alger : près de 1900 tables, 499 chaises et 855 parasols saisis

Près de 1900 tables et 855 parasols ont été saisis au niveau des plages de la capitale dans le cadre d’affaires liées à l’exploitation illégale des plages, des parkings et des camps d’été, a indiqué, lundi, la Chargée de la communication du Groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger, le Capitaine Ounis Souad. Dans le cadre du plan de sécurisation de la saison estivale 2019, les brigades du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger ont inspecté 32 plages relevant de leur territoire de compétence, dont 2 non autorisées à la baignade, à travers les différentes communes d’Alger, a déclaré à l’APS, le capitaine Ounis Souad, soulignant que l’opération s’est soldée par la saisie de 1853 tables, 855 parasols et 499 chaises. Dans le cadre du traitement de 14 affaires liées à l’exploitation illégale des parkings, les éléments du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger ont établi des PV et arrêté des individus qui ont été présentés aux juridictions compétentes. Pour rappel, ces opérations qui s’inscrivent dans le cadre des activités préventives visant à assurer la sécurité des estivants, à garantir la gratuité des plages et à lutter contre l’exploitation illégale des parkings, se poursuivent sur le terrain jusqu’à la fin de la saison estivale.

L’écrivain Paulo Coelho demande pardon aux français pour les propos insultants de Bolsonaro
L’écrivain brésilien, Paulo Coelho, a demandé pardon auprès de la France après les insultes et les propos fort peu diplomatiques émis par le président de son pays, Jair Bolsonaro, suite aux propos du président Macron sur les feux de forêts en Amazonie affirmant la défaillance du gouvernement brésilien. Le président brésilien, Jair Bolsonaro, s’en est pris dimanche à la première Dame de France, Brigitte Macron,en critiquant son physique, tandis qu’un de ses ministres traitait le chef de l’État français, Emmanuel Macron, de «crétin opportuniste». «Pardonnez-moi, pardonnez-moi mille fois. C’est une vidéo un peu triste pour demander pardon à mes amis français pour la crise, je dirais l’hystérisme de Bolsonaro par rapport à la France, au président de la France, à la femme du président de la France», a déclaré en français Paulo Coelho dans une vidéo postée sur son compte Twitter.
Le romancier, né en 1947 à Rio de Janeiro, est un des auteurs les plus lus dans le monde, avec plusieurs dizaines de millions d’exemplaires vendus pour «L’Alchimiste». «Alors que l’Amazonie brûle, ils n’ont aucun argument (et ne font) qu’insulter, nier, dire n’importe quoi pour éviter de prendre (leur) responsabilité», a ajouté l’écrivain en parlant des dirigeants brésiliens.
«C’est un moment de ténèbres au Brésil, ça va passer comme la nuit passe (…) et je vous présente mes excuses», a ajouté l’écrivain. «Messager de la paix» de l’Onu, il a aussi fondé à Rio l’Institut Paulo Coelho, chargé d’aider des Brésiliens démunis et discriminés, en particulier des personnes âgées et des enfants.

Au Zimbabwe, une humoriste battue pour s’être «moquée du gouvernement»
Des hommes armés se sont récemment introduits au domicile de la célèbre comédienne Samantha Kureya, dite Gonyeti. Les trois individus masqués l’ont enlevée, rouée de coups avant de l’abandonner seule dénudée dans la rue, comme elle l’a rapporté à un journal local depuis son lit d’hôpital. La satiriste a été accusée par ses agresseurs de se moquer du gouvernement. Elle a récemment critiqué la police qui interdit les manifestations de l’opposition. En février dernier, Gonyeti et une partenaire de sa boîte de production Bustop TV avaient été arrêtées et condamnées à une amende pour avoir porté l’uniforme de la police dans une vidéo diffusée sur les médias sociaux. Les deux comédiennes avaient été averties que leurs sketches devenaient de plus en plus politiques.
Cette attaque a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.
À ce jour, aucune personne n’a été arrêtée mais le ministère de l’Information a annoncé dans un tweet qu’une enquête était en cours. Ces deux dernières semaines, plusieurs membres de l’opposition et militants des droits de l’homme ont été enlevés par des assaillants non identifiés en divers endroits du Zimbabwe, selon des organisations de défense des droits de l’Homme.

Espagne : Une bombe de la guerre civile neutralisée au large de Barcelone
Des artificiers de l’armée espagnole ont fait exploser lundi au large de Barcelone une bombe datant de la Guerre civile (1936-1939), dont la découverte dimanche avait entraîné l’évacuation d’une plage populaire de la ville, a annoncé la Garde civile. La bombe se trouvait à 25 mètres du rivage et contenait 70 kilos de TNT, une substance «hautement volatile», a expliqué un porte-parole de la Garde civile. Cela a obligé à la transporter à un mile marin du littoral (1 852 mètres) pour procéder à une explosion contrôlée à 45 mètres de profondeur. Les artificiers de l’armée, envoyés du sud de l’Espagne, ont utilisé des ballons immergés pour déplacer l’engin, avant de la faire exploser lundi vers 15H35 (13H35 GMT). Selon la mairie de Barcelone, la bombe datait de la Guerre civile, période durant laquelle Barcelone a subi de nombreux bombardements de la part de l’aviation italienne, alliée des forces militaires insurgées du général Francisco Franco, qui allaient remporter le conflit en 1939.

Cinq ours noirs d’Asie sauvés au Laos en une journée
Cinq oursons noirs asiatiques, une espèce en danger, emprisonnés dans des cages au Laos, ont été récupérés la semaine dernière et placés dans un refuge, a indiqué lundi l’ONG «Free the bears». D’après l’ONG, il s’agit du plus important sauvetage opéré en une journée par l’association, basée en Australie, depuis sa création en 1995. Ils étaient retenus dans la province de Luang Namyha, une région reculée du pays près de la frontière chinoise. Trois se trouvaient dans une usine de fabrique de papier, deux autres dans une plantation de manioc et le dernier chez des particuliers. Les oursons étaient faibles car ils avaient été surtout nourris avec de la bouillie de riz, mais ils «se portent bien», a déclaré Rod Mabin le porte-parole de l’ONG, qui a déjà sauvé onze ours cette année au Laos. Les oursons vont rester en quarantaine pendant un mois dans un refuge de Luang Prabang, puis ils seront placés dans un enclos.

La vaccination pourrait prévenir 92% des cancers liés aux HPV
La vaccination pourrait prévenir 92% des cancers liés aux papillomavirus humains (HPV), ont affirmé jeudi les autorités sanitaires américaines, qui en font une de leurs priorités. «Un avenir sans cancers liés aux HPV est à notre portée, mais il est nécessaire d’agir rapidement pour améliorer les taux de vaccination», a déclaré Brett Giroir, ministre adjoint à la Santé, qui souhaite atteindre 80% de couverture vaccinale aux États-Unis contre les papillomavirus humains.
Selon un nouveau rapport des Centres de contrôle et de prévention des maladies, les HPV ont été à l’origine de 34 800 cas de cancer en moyenne chaque année entre 2012 et 2016 dans le pays. Les virus, sexuellement transmissibles, peuvent provoquer des cancers chez les femmes comme chez les hommes, du col de l’utérus, du vagin, du pénis, de l’anus ou du larynx. Les autorités sanitaires recommandent que tous les préadolescents soient vaccinés contre les HPV avant d’y être exposés, à l’âge de 11 ou 12 ans. Mais les taux de vaccination progressent très lentement parmi les adolescents américains. Seuls 51% d’entre eux ont reçu l’ensemble des doses recommandées, soit 2% de plus seulement qu’en 2017.