EN 15 JOURS D’ARRêT DE LA PRODUCTION AU COMPLEXE D’EL HADJAR : Une perte sèche de 250 milliards de Cts

Le P-DG du Complexe Sider-El Hadjar, Chamseddine Maâtallah a déclaré, qu’en cas d’arrêt des activités de la zone chaude (haut fourneau et aciéries), durant 15 jours, à cause des fortes précipitations et le débordement de Oued Seybouse, à Annaba, le Complexe fleuron de l’Industrie algérienne, « va subir une perte financière avoisinant les 2,25 milliards DA » a-t-il précisé.
C’est lors d’une rencontre au siège du Complexe d’El Hadjar, en présence du secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines, que le premier responsable du Complexe a fait cette annonce, lundi dernier, qui sonne comme une alerte. De son côté le SG du ministère en question, Kheireddine Medjoubi, a indiqué à cette même occasion que « le pompage des eaux infiltrées dans le haut fourneau et les aciéries et les opérations d’assèchement des installations industrielles se poursuivent » et ce pour permettre la reprise de l’activité du dit Complexe « dans les plus brefs délais » a-t-il indiqué.
Le secrétaire général du ministère de l’Industrie et des Mines a salué, dans ce contexte, l’intervention des services en charge du pompage, ainsi que la mobilisation de l’ensemble du personnel, du directeur général aux travailleurs, en vue de « préserver les installations », relevant avec insistance «leur action anticipative a permis d’éviter la détérioration des installations submergées par les eaux » a-t-il précisé. Pour rappel, les intempéries et les précipitations, qui se sont abattu sur la région est du pays, notamment à Annaba, la semaine passée, ont causé des pertes humaines et des dégâts matériels, suite notamment au débordement de Oued Seybouse, à l’origine de vastes inondations au Complexe. Le P-DG du complexe Sider El Hadjar, Chamseddine Maâtallah, a déclaré, dimanche dernier, que le niveau d’eau enregistré dans certaines unités du complexe «était entre 4 et 5 mètres submergeant les zones inférieures du haut fourneau, les aciéries, et les installations électriques » a-t-il noté.
Lilia Sahed