Éducation : Début de la session de formation pour les nouveaux enseignants

À peine les résultats du concours de recrutement de 8 586 enseignants et administrateurs annoncés, le ministère de l’Éducation nationale a entamé la formation des enseignants du cycle primaire ayant été admis. Dispensée, du 25 juillet au 7 août, la formation concernera également les enseignants qui ont été convoqués à partir de la liste de réserve de 2017, en vue de les préparer à la prochaine rentrée scolaire.

À noter que cette opération de formation de base qui se déroule sous la supervision d’inspecteurs, a pour but de former les enseignants à faire face à différentes situations qui peuvent se présenter avec les élèves en classe. Dans une déclaration à la presse en marge d’une visite dans le lycée Ibn Haithem situé aux Ruisseaux à Alger et qui abrite cette opération au profit d’un groupe de nouveaux enseignants des trois paliers éducatifs, lesquels ont été convoqués à partir de la plateforme numérique dédiée au recrutement, Benghebrit a affirmé que les ateliers de formation destinés à ces nouveaux enseignants sont programmés à travers le territoire national. L’objectif étant d’acquérir des méthodes leur permettant d’aplanir les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans leur relation avec les élèves au sein de la classe. La ministre a mis l’accent, entre autres, sur l’importance que revêt cette session de formation préparatoire qui durera 15 jours et qui portera sur la partie pratique, soulignant que la formation d’enseignants se poursuivra avec d’autres formations durant les vacances d’hiver et de printemps de l’année prochaine et un programme approfondi au profit des concernés. En ce qui concerne le calendrier de la rentrée scolaire 2018-2019, Benghebrit a rappelé que la date du 28 août 2018 sera la date officielle de la rentrée de directeurs d’établissements scolaires, le 02 septembre pour les enseignants, et le 04 du même mois pour les élèves. Pour rappel, le taux de réussite d’enseignants du primaire au concours de recrutement organisé par le ministère de l’Éducation nationale avait atteint récemment 38,36%, soit l’équivalent de 121.954 enseignants dans la catégorie d’enseignants du primaire alors que le nombre de postes ouverts était de 3.378.

L’amélioration des méthodes d’enseignement en point de mire
Nouria Benghebrit, a par ailleurs insisté jeudi sur les efforts à fournir pour améliorer les méthodes d’enseignement/apprentissage et pour une détermination précise des niveaux de compétence à atteindre au niveau de tous les paliers scolaires, indique un communiqué du ministère de l’Éducation nationale. Benghebrit a également insisté sur une prise en charge des compétences manquantes chez les élèves en difficulté. Elle a écouté les différents intervenants et pris part aux débats relatifs aux rapports présentés par les différents présidents des commissions (sciences, mathématiques et technologie, langues, sciences sociales et disciplines d’éveil, et pédagogie).
Les travaux présentés ont porté sur le rapport d’étape du plan d’action du CNP, en termes d’élaboration des différents référentiels généraux et spécifiques, d’apprentissage et d’évaluation, relatifs aux domaines des compétences de la culture mathématique, la culture scientifique et la compréhension de l’écrit, ajoute le communiqué.
Ania N.CH